P219 - Victimes d'incendie en milieu urbain :  actualisation des données épidémiologiques

Olga Maurin (1), Frédéric Lemoine (2), Stéphane Travers (3), Daniel Jost (1), Christian Hue (4), Clément Derkenne (1), Oscar Thabouillot (4), Jean-pierre Tourtier (1)

1. emergency department, Fire Brigade of Paris, Paris, France
2. Bureau de Médecine d'Urgence, Brigade des Sapeurs Pompiers de paris, Paris, France
3. Bureau médecine d'urgence, BSPP, Paris, France
4. Bureau de Médecine d'Urgence, Brigade des Sapeurs Pompiers de paris, paris, France
Diffusion le 13/06/2018

/medias/images/design/icos/eposters.png /medias/images/design/icos/resumes.png


Introduction :   Les feux d’habitation restent la cause de nombreuses victimes, sans donnée récente sur le sujet en France. Le but de ce travail était d’actualiser les données épidémiologiques : décrire les caractéristiques des victimes, les pratiques thérapeutiques ainsi que le pronostic actuel.

 

Méthode : Etude observationnelle rétrospective multicentrique à partir de dossiers médicaux préhospitaliers de SMURs. Critères d’inclusion : toute victime examinée par un SMUR sur incendie.  Données recueillies : âge, sexe, diagnostic, traitement préhospitalier, devenir. Critère de jugement principal : victime en arrêt cardiaque (AC). Analyse statistique univariée. Comparaison des moyennes par ANOVA.

 

Résultats : Du 01/01/2016 au 20/09/2017, on comptait 172 victimes éligibles (1,5/100000 habitants/an). Voir principaux résultats en tableau 1. Il existait une association entre la gravité et l’âge des victimes (p < 0,01). Seuls 17/29 (58,6%) des intoxiqués graves ont reçu de l’hydroxocobalamine (HXC). Sur 18 (10%) victimes en AC, 6 étaient transportées cœur battant desquelles 2 sont sorties vivantes de l’hôpital, soit 11% des AC, dont une était une coronaropathie décompensée.

 

Discussion-Conclusion : Le pronostic des AC sur feu est similaire aux autres étiologies d’AC. Le traitement par HXC n’était pas administré aussi souvent que nécessaire. La décompensation d’une pathologie associée doit toujours être recherchée. Cette cohorte peut servir de référence pour d’autres études.

Tags : incendie arrêt cardiaque hydroxocobalamine