P004 - Utilisation du propofol en situation d'urgence préhospitalière en France en 2016 : Enquête de pratique.

Maëlle Delacôte (1), Guilhem Fournier (2), Daniel Jost (1), Michel Bignand (1), Benoît Vivien (3), Jean-pierre Tourtier (1)

1. Brigade de Sapeurs-Pompiers de Paris, (BSPP), Paris, France
2. Brigade de Sapeurs-Pompiers de Paris, Interne DES Anesthesie Réanimation, Paris, France
3. SAMU de Paris - Service d'anesthésie-réanimation, Centre Hospitalier Universitaire Necker-Enfants Malades, Paris, France
Diffusion le 13/06/2018

/medias/images/design/icos/eposters.png /medias/images/design/icos/resumes.png


Introduction : L’usage du propofol en SMUR est encadré par des recommandations formalisées d’experts depuis 2011. Des études ont rapporté son innocuité sous réserve d’utilisation protocolée par des médecins formés. Le but de l’étude était de mesurer parmi les SMUR français : 1. ceux qui utilisaient le propofol ; 2. s’il existait un protocole d’utilisation ; 3. les raisons de sa non utilisation.

Matériel et méthodes : Enquête de pratique par questionnaire adressé aux médecins des SMUR de France. Critères de jugement : 1. prévalence d’utilisation du propofol parmi les SMUR ; 2. les réponses au questionnaire pour vérifier l’existence d’un protocole et les motifs de non utilisation du propofol.

Résultats : En 2016, 262 SMUR (70%) / 379 ont répondu au questionnaire parmi lesquels  147 (56.2%) étaient dotés de propofol (Figure 1). Sur 681 praticiens exerçant en SMUR doté de propofol, 346 (50,8%) disaient l’utiliser, mais seuls 73 (21%) avaient un protocole d’utilisation. Sur les 335 praticiens ne l’utilisant pas, 32% disaient manquer de connaissances, 20.4% craignaient la survenue d’effets secondaires. 68% des répondants voient un intérêt à son utilisation.

Conclusion : il s’agissait de la 1ère étude en France visant à évaluer les pratiques d’utilisation préhospitalière du propofol. Devant le grand nombre de praticiens utilisant ou désirant utiliser la molécule, il faut impérativement établir des protocoles, former les équipes et aboutir à une homogénéisation des pratiques en SMUR.

Tags : Propofol préhospitalier