P249 - Traumatisme crânien léger: évaluation des pratiques professionnelles

Megane Chapin (1), Clotilde Bouvy (2), Amandine Benard (3), Luc-marie Joly (4)

1. Urgences Adultes , CHU Rouen, rouen, France
2. Urgences Adultes, CHU Rouen, Rouen, France
3. Urgences Adultes, CHI Lillebonne, Lillebonne, France
4. Urgences Adultes, CHU Rouen, rouen, France
Diffusion le 13/06/2018

/medias/images/design/icos/eposters.png /medias/images/design/icos/resumes.png


 

Adhésion aux recommandations de prise en charge en cas de traumatisme crânien léger (TCL) ?

 

Introduction : Les recommandations françaises datant de 2012 en cas de TCL ont pour but de dépister les hémorragies cérébrales et définissent les critères imposant la réalisation d’une tomodensitométrie cérébrale (TDMc) ou d’une hospitalisation de surveillance (HS). Nous avons évalué l’application de ces recommandations.

Matériel et Méthode : Etude transversale quadricentrique rétrospective durant 3 mois en 2015. Les dossiers ayant un motif d’admission parmi « agression, certificat médical descriptif, malaise, chute, plaie de la face ou du cuir chevelu, traumatisme crânien, crise convulsive, accident de la voie publique » ou un codage de S00 à S09.9 en cas d’hospitalisation ont été revus.

Résultats : 4730 dossiers ont été identifiés, 223 non retrouvés, laissant 1221 TCL après lecture des observations (âge moyen 53±25 ans, sex ratio 1,1). Le score de Glasgow était de 15 dans 44% des cas, 13 ou 14 dans 2,5% des cas mais manquant dans 54% des dossiers ! Pour les TCL, la prise en charge était conforme aux recommandations dans 62% des cas. Une TDMc était réalisée par excès pour 9% des patients, ou non réalisée malgré indication dans 8% des cas. Les 286 TDMc réalisées ont permis de trouver chez 43 patients des lésions hémorragiques ; 6 d’entre eux ont été opérés. Pour l’imagerie du rachis cervical, les recommandations étaient respectées dans 94% des cas avec 11 lésions significatives sur 166 examens réalisés. Une HS était réalisée par excès dans 2% des cas, ou non réalisé malgré indication dans 22% des cas. Dans le groupe de patients sous anticoagulant ou antiagrégant plaquettaire (21% des patients), les recommandations n’étaient respectées que dans 79% des cas pour la TDMc et 42% pour l’HS. En analyse multivariée, les facteurs de risque de TDM par excès était le sexe féminin (p=0,04), l’âge élevé (p=0,04), les céphalées (p < 0,01) et le contexte d’accident du travail (p < 0,01). Aucun FdR de TDM par défaut n’a été identifié. Le seul facteur de risque d’HS par défaut était l’âge élevé (p < 0,01). Aucun FdR d’HS par excès n’a été identifié.

Discussion : Le respect des recommandations pour la prise en charge des TCL est suboptimal dans notre série, et d’autant plus quand les patients sont sous anticoagulant ou sous antiagrégant. Les lésions crâniennes sont rares et rarement neurochirurgicales mais les lésions cervicales sont fréquentes.

Tags : traumatisme crânien léger recommandations SFMU 2012 Scanner cérébral hémorragie cérébrale