P087 - Stress et simulation médicale : évaluation au cours de gestions de situations critiques

Yosra Guétari (1), Saida Zelfani (1), Manai Héla (1), Salma Jaziri (1), Afef Chakroun (1), Samir Abdelmoumen (1), Mounir Daghfou (1)

1. SAMU-SMUR, centre d'aide médicale urgente, tunis, Tunisie
Diffusion le 13/06/2018

/medias/images/design/icos/eposters.png /medias/images/design/icos/resumes.png


Introduction : La simulation sur mannequin haute-fidélité peut être source de stress et d’anxiété chez les participants. L’objectif de cette étude est d’évaluer le retentissement des séances de simulation sur le niveau de stress des résidents en anesthésie-réanimation et en médecine d’urgence lors de situations critiques.

Patients et méthodes :

Trente candidats ont été inscrits à l’étude. Ils ont été formés sur simulateur haute-fidélité à une situation critique (un syndrome coronaire aigu à la phase initiale et qui se complique).

Le niveau de stress avant et après le passage en simulation était mesuré au moyen d’une échelle numérique (EN de 0 à 10), de la fréquence cardiaque (FC), de la pression artérielle systolique (PAS) et ainsi que du State-Trait Anxiety Inventory (STAI).  Les participants ont ensuite rempli un questionnaire validé (Simulation Design Scale) afin d'évaluer l'utilité du debriefing.

Résultats : Les participants ayant eu un rôle de « décideurs » avaient des niveaux de stress importants après la séance de simulation. Ce stress a été pris en compte dans les séances de débriefing qui suivent la simulation. Les résultats de notre étude sont résumés dans le tableau 1.

Conclusion : l’enseignement de la gestion des situations critiques par la simulation sur mannequin chez les résidents est associé à un stress important. 

Tags : simulation médicale stress situation critique