CP036 - Score de FINE ou CRB 65 : quel score choisir aux urgences ?

Ines Chermiti (1), Ramla Baccouche (2), Hanène Ghazali (1), Manel Kallel (1), Amel Ben Garfa (1), Mahbouba Chkir (1), Sami Souissi (1)

1. Service des urgences/SMUR, Hôpital régional de Ben Arous - Tunisie, Ben Arous, Tunisie
2. Emergency department, Regional Hospital of Ben Arous, Ben Arous, Tunisie
Diffusion le 13/06/2018

/medias/images/design/icos/eposters.png /medias/images/design/icos/resumes.png


Introduction :

Plusieurs scores de gravité ont été élaborés pour l’optimisation de la prise en charge des pneumopathies aigues  communautaires (PAC). Le score de FINE et le CRB 65 représentent les scores les plus utilisés dans notre pratique quotidienne. L’objectif était de comparer les 2 scores : FINE et CRB65.

Méthodologie :

Étude prospective descriptive menée sur une année .Inclusion des patients d’âge adultes admis pour  PAC.   Non inclusion des patients graves présentant une détresse vitale à l’admission. Calcul du score de FINE et CRB65.  Suivi sur 3 mois.

Résultats :

Admission de 282 patients. Inclusion de 215 patients. Age moyen= 66 +/- 17 ans. Sex-ratio =1,2. Score de FINE n(%) : classe I et II 78(36%) et classe III, IV et V 137(64). Score CRB65 n(%) : CRB=0 52(24) et CRB>=1 163(78). Mortalité hospitalière : score de FINE (1 patient de la classe III, IV et V) et CRB65 (un patient du groupe CRB>=1). Mortalité à 3 mois : score de FINE 1 vs 14 ; p=0,027) et CRB65 (3 vs 14 ; p=NS). Comparaison des courbes ROC pour la mortalité à 3 mois : score de FINE avec une valeur seuil à 80 (sensibilité 80% et spécificité 63% ; aire sous la courbe= 0.732 ; p=0.006 ; [IC95% 0,597-0,867] et score CRB65 (aire sous la courbe 0,622 ; p=NS)

Conclusion :

Une meilleure prise en charge des PAC nécessite  une évaluation de la gravité basée sur des scores de gravité validés. Le FINE score a  montré sa supériorité par rapport au CRB65 quant à l’évaluation de la mortalité.

Tags : pneumopathie scores évaluation