CP114 - Savoir Prédire l'Activité du SAMU avec la Météo - Etude SPASMO

Laurianne Michellan (1), Tomislav Petrovic (2), Laurent Goix (3), Erick Chanzy (2), Paul-georges Reuter (2), Frédéric Linval (2), Frédéric Adnet (2), Frédéric Lapostolle (2)

1. SAMU, Avicenne, Bobigny, France
2. SAMU 93 - UF Recherche-Enseignement-Qualité Université Paris 13, Sorbonne Paris Cité, Inserm U942, Hôpital Avicenne, 125, rue de Stalingrad, 93009, Bobigny, Bobigny, France
3. Samu 93, Hôpital Avicenne, Bobigny, France
Diffusion le 13/06/2018

/medias/images/design/icos/eposters.png /medias/images/design/icos/resumes.png


Introduction

Prédire l’activité pour s’y adapter est un défi majeur pour la médecine d’urgence. Ainsi, il n’existe pas, à ce jour, de critère prédictif de l’activité d’un centre de régulation et de réception des appels (CRRA). L’activité est globalement liée à la saison. Aussi, avons-nous souhaité préciser le rôle de la température.

Méthodes

Site : CRRA d’un département urbain de 1,6 millions d’habitants

Paramètres : relevé les températures minimales et maximales quotidiennes (station MétéoFrance locale) sur une période de 47 mois, 204 semaine (01/2014-11/2017). Activité évaluée sur le nombre quotidien de dossiers de régulation médicale (DRM).

Analyse : recherche d’une relation entre les 20 périodes de températures minimales et maximales et les 20 périodes avec les valeurs de DRM minimales et maximales. 

Résultats

Moyennes (±DS) hebdomadaires de températures maxi et mini : 17,0+±6,7°C et 8,5±5,1°C respectivement. Nombre moyen (±DS) hebdomadaire de DRM : 4.114±590.

Après modélisation (Figure), sur une année, la température variait de façon sinusoïde. Le nombre de DRM variait aussi de façon sinusoïde, en opposition de phase.

Les 20 périodes aux valeurs de DRM maxi correspondaient 11 (55%) fois sur 20 aux températures mini. Les 20 périodes aux valeurs de DRM mini correspondaient 2 (10%) fois sur 20 aux périodes de températures maxi.

Conclusion

L’activité du CRRA était globalement liée aux températures ambiantes. La température mini prédisait à elle seule 55% les activités maxi !