CP085 - Reproductibilité de la probabilité clinique implicite et implicite guidée dans la suspicion d'embolie pulmonaire aux urgences.

Pierre-maxime Rafaud (1), Emilie Friou (1), Thomas Moumneh (1), Andrea Penaloza (2), Caroline Soulie-chavignon (1), Sophie Dambrine (1), Delphine Douillet (3), Pierre-marie Roy (3)

1. SAMU 49, CHU Angers, Angers, France
2. Service d'Accueil des Urgences, Cliniques Universitaires Saint Luc , Bruxelles, Belgique
3. Service d'Accueil des Urgences, CHU Angers, Angers, France
Diffusion le 13/06/2018

/medias/images/design/icos/eposters.png /medias/images/design/icos/resumes.png


Introduction : Pour estimer la probabilité clinique lors d’une suspicion d’embolie pulmonaire (EP), les performances de l’évaluation implicite sont identiques à celles des scores mais sa reproductibilité est discutée. Elle pourrait être améliorée par un recueil initial systématique de critères objectifs comme ceux du Score Révisé de Genève (SRG). Notre étude avait pour but d’évaluer la reproductibilité de la probabilité clinique implicite (PCI), du SRG et de la PCI guidée réalisée après recueil du SRG. Matériel et Méthode : Etude prospective, monocentrique, réalisée après accord du comité d’éthique et recueil de la non opposition des patients admis aux urgences et pour lesquels une embolie pulmonaire était suspectée. La PCI puis la PCI guidée étaient estimées de façon indépendante, à deux reprises par deux médecins différents, internes ou seniors. Le critère de jugement était le taux de concordance entre cliniciens avec calcul du Kappa de Cohen et de l’intervalle de confiance à 95% (IC). Résultats : 175 patients ont été inclus dans l’étude et 163 patients ont pu être analysés. La prévalence de l’EP était de 12.2% (IC 95% 8.1-18.2%). Les évaluations ont été réalisées par des internes dans 71% des cas. La concordance des évaluations pour la PCI (κ = 0.43, IC : 0,31-0,55), le SRG (k=0.60, IC : 0,48-0,71), et la PCI guidée (κ = 0,5, IC : 0,38-0,62) était modérée. La concordance entre les évaluations réalisées par des internes était faible pour la PCI (κ = 0.30, IC : 0.13-0.48) et modérée pour la PCI guidée (κ = 0.48 CI 95% 0.30-0.66). Discussion : La reproductibilité de l’estimation de la probabilité clinique lors d’une suspicion d’EP paraît faible ou modérée, y compris pour le SRG. Le recueil préalable des critères du SRG semble améliorer la reproductibilité inter-observateurs de l’évaluation implicite des juniors, le manque de puissance pouvant expliquer l’absence de différence statistiquement significative. Conclusion : Le recueil préalable de critères objectifs semble améliorer la reproductibilité de l’évaluation de la probabilité clinique implicite réalisée par des juniors. L’intérêt de la PCI guidée doit être confirmé dans une étude de plus grande ampleur. 

Tags : Embolie Pulmonaire Probabilité Clinique Implicite Reproductibilité Expérience