P042 - Répartition circadienne des arrêts cardiaques en France

Axel Zongo (1), Antoine Dufaye (2), Jean-baptiste Marc (2), Wesley Wymiens (2), Emilie Tourteau (2), Hervé Hubert (3), Patrick Goldstein (2), Eric Wiel (2)

1. Urgences-SMUR, CHR Université de Lille, Lille, France
2. Pôle de l'Urgence, Université de Lille, Lille, France
3. EA2694 Faculté d'Ingénierie et Management de la Santé, Université Lille, Lille, France
Diffusion le 13/06/2018

/medias/images/design/icos/eposters.png /medias/images/design/icos/resumes.png


Contexte : Avec 50 000 décès par an en France, les arrêts cardiaques (AC) sont un véritable enjeu de santé public. Quelques études décrivent une répartition circadienne en un ou deux pics. Aucune n’a permis de l’affirmer en France. Notre objectif : observer la répartition des AC français selon le rythme nycthéméral en lien avec le sexe, et corrélée à l’âge ainsi qu’à la survie.

Méthode : Etude multicentrique, observationnelle et rétrospective s’appuyant sur la base de données du Registre électronique des Arrêts Cardiaques, entre juillet 2011 et février 2016 en France métropolitaine et DOM-TOM. Seuls les AC d’étiologie médicale étaient analysés. Accord CNIL.

Résultats : 47 389 patients majeurs ont été inclus. 30 213 AC chez des hommes (63,76%). L’âge médian est de 70 ans [57-82], majoritairement en période diurne 7h00-19h59 avec 32 567 AC (68,7%). Trois pics apparaissent : le Pic 1 entre 7h et 10h (18,67% des AC), le Pic 2 entre12h et 13h (5,80%) et le Pic 3 entre 18h et 20h (9,66%). L’âge médian varie significativement selon les créneaux horaires (p<0,001). L’âge médian le plus élevé est de 73 ans [60-83], dans les pics 1 et 2. Un troisième pic d’âge est superposable à la période correspondant au pic 3 (71 ans [59-83]). La survie globale (SG) à J30 se répartit selon deux blocs significativement différents : un premier : 8h-19h59 avec une SG de 6,9%, un second : 20h-7h59 avec une SG de 4,3%. La SG varie selon les créneaux horaires (p <0,001). Toutefois on ne peut pas affirmer que l’âge et la SG correspondent aux pics d’AC. La proportion homme/femme est significativement différente selon les horaires.

Conclusion : Trois pics sont décrits : 7h-10h, 12h-13h et 18h-20h ; avec des âges médians plus élevés. Le profil sexe, âge, survie ne suit pas une distribution horaire proportionnelle, et la survie est significativement différentes entre les phases diurne et nocturne.

Tags : Arrêt cardiaque réanimation nationale multicentrique répartition circadienne