CP110 - Régulation téléphonique des AVC : outil d'aide au triage des occlusions des gros troncs supra aortiques (Alpha Stroke Score)

Alphane Baquerre (1), Olivier Detante (2), Sébastien Marcel (3), Claire Morvan (4)

1. Service d'accueil des urgences, CHU Grenoble Alpes, grenoble, France
2. Neurologie, CHU Grenoble Alpes, Grenoble, France
3. Neurologie, CH Metropole Savoie, CHAMBERY, France
4. RENAU, CH Annecy Genevois , Annecy, France
Diffusion le 13/06/2018

/medias/images/design/icos/eposters.png /medias/images/design/icos/resumes.png


INTRODUCTION : La thrombectomie mécanique a montré son efficacité dans le traitement des accidents vasculaires (AVC) ischémiques par occlusion proximale des artères à destinée cérébrale (OPAC). Cependant, cette technique n’est pas disponible dans tous les hôpitaux. Le diagnostic d’OPAC se fait avec une imagerie cérébrale et vasculaire. Nous avons recherché les facteurs prédictifs d’OPAC à l’appel téléphonique au centre 15 pour suspicion d’AVC. L’objectif était de créer un outil d’aide au triage préhospitalier des OPAC.

MATERIEL ET METHODE : Deux registres épidémiologiques prospectifs régionaux ont été étudiés pour établir une cohorte de patients appelant au 15 pour suspicion d’AVC de moins de 6 heures. Des variables supplémentaires choisies pour leur pertinence clinique ont été recueillies de manière rétrospective. Une régression logistique a été réalisée sur 2 tiers du jeu de données pour définir les variables ayant un lien significatif avec la présence d’OPAC. Nous avons ensuite crée l’Alpha Stroke Score (ASS) qui a été validé sur le tiers du jeu de données restant.

RESULTATS : 1118 patients ont pu être inclus sur l’année 2014. 511 avaient un AVC ischémique dont 129 avec une OPAC. Les variables ayant un lien significatif avec la présence d’un AVC ischémique avec OPAC sont : la présence d’un déficit moteur du membre inférieur droit (MI) ou gauche (OR  = 1,54 [0,86-2,68], p = 0,147 ; OR = 1,81 [1,01-3,18], p = 0.129 respectivement), la présence de troubles du langage (OR = 1,53 [0,91-2,64], p = 0,107), le tabagisme actif (OR = 2,20 [1,19-3,91], p = 0,020), le délai entre les troubles et l’appel inférieur à 30 minutes (OR = 2,09 [1,25-3,59], p = 0,002) et que l’appelant soit une personne autre que le patient (OR  = 2,53 [0,99-8,60], p = 0,029). L’ASS est composé de 6 items. Un ASS >7 a une spécificité de 85 % et une sensibilité de 48 % pour la présence d’OPAC.

CONCLUSION : L’ASS est un outil d’aide au triage des appels pour suspicion d’AVC de moins de 6 heures, simple d’utilisation en régulation téléphonique. Nous avons proposé un nouvel algorithme de prise en charge. Les patients ayant un ASS > 7 pourraient être orientés directement en centre disposant de la thrombectomie mécanique.

Tags : accident vasculaire cerebral ischémique thrombectomie occlusion proximale des artères à destinée cérébrale score régulation médicale