CP081 - Quel Impact Psychologique d'un EXercice type attentat sur les participants ? Etude IPEX.

Charlotte Chollet-xémard (1), Matthieu Heidet (1), Aurélie Gevrey (2), Delphine L'hénoret (2), Alexandra Botéro (2), Chadi Jbeili (1), Nicolas Travers (1), E. Lecarpentier (3)

1. SAMU 94, Hôpitaux Universitaires Henri Mondor, Créteil, France
2. CUMP 94, Hôpitaux Universitaires Henri Mondor, Créteil, France
3. SAMU 94 - SMUR Mondor, CHU Henri Mondor, Créteil, France

Diffusion le 13/06/2018

/medias/images/design/icos/eposters.png /medias/images/design/icos/resumes.png


INTRODUCTION : La menace terroriste actuelle a engendré la multiplication d’exercices de sécurité civile de grande ampleur pour les personnels SAMU-SMUR. La sollicitation de nombreux plastrons appartenant à la société civile a été nécessaire pour simuler un afflux saturant de blessés. L’objectif de notre travail était d’évaluer l’impact psychologique (IP) d’un exercice type attentat sur les plastrons (P) et les équipes SMUR (S).

MATERIEL et METHODE : Etude de cohorte, monocentrique, concernant les personnes impliquées dans un exercice type attentat. Auto-évaluation par questionnaire de l’IP de l’exposition sur l’apparition d’un état anxiété (STAI Y-A) en pré et post exposition immédiate et de stress aigu (PCLS) à J8 et J30. Analyse descriptive, puis modèle mixte multivarié sur l’évolution du score STAI Y-A et PCLS ajusté sur la composante anxieuse et traumatique de base et post exposition (STAI Y-B, évènements traumatiques, PDEQ, PDI, Hopkins) (Wilcoxon signrank bilatéral au risque α 5%).

RESULTATS : L’âge médian : 47 ans [37-52] pour les (P), 39 ans [31-50] pour les (S). Sex ratio : 4H/6F pour les (P), 1H/1F pour les (S). La composante anxieuse de base était très faible dans les 2 groupes.

CONCLUSION : L’IP sur les (P) et les (S) était non significatif. Une collaboration étroite avec la CUMP dans la sélection des (P), le briefing pré exposition et un temps d’échange en post exposition immédiate sont possiblement liés à ces résultats.

Tags : impact psychologique exercice attentat