CP051 - projet URGEMED : identification du risque iatrogène médicamenteux et sécurisation de la prise en charge médicamenteuse aux Urgences

Elodie Dr Remetter (1), Raoul Dr Santucci (2), Claire Helene Dr Henry (3), Marie-christine Dr Monteiro-carvalho (4), Karim Dr Bouayad Agha (5), Jérôme Dr Schlegel (6), Carine Dr Pailler-pradeau (7), Yannick Dr Gottwalles (8)

1. Service Pharmacie-Stérilisation , Hôpitaux Civils de Colmar, 39 avenue de la liberté, 68 024 COLMAR, 68024 COLMAR, France
2. Service Pharmacie-Stérilisation , Groupe hospitalier Saint Vincent, rue Philippe Thys, 67 000 strasbourg, 67 000 Strasbourg, France
3. Service Pharmacie-Stérilisation , Groupe hospitalier Selestat-Obernai, 23 avenue Pasteur, 67 600 SELESTAT, 67 600 Selestat, France
4. Service Pharmacie-Stérilisation , Centre hospitalier de Haguenau, 64 avenue du professeur Leriche, 67 500 HAGUENAU, 67 500 HAGUENAU, France
5. Service des urgences, Groupe hospitalier Saint Vincent, rue Philippe Thys, 67 000 strasbourg, 67 000 Strasbourg, France
6. Service des urgences, Centre hospitalier de Haguenau, 64 avenue du professeur Leriche, 67 500 HAGUENAU, 67 500 HAGUENAU, France
7. Service des urgences, Groupe hospitalier Selestat-Obernai, 23 avenue Pasteur, 67 600 SELESTAT, 67 600 Selestat, France
8. Pôle Urgences, Hôpitaux Civils de Colmar, 39 avenue de la liberté, 68 024 COLMAR, 68024 COLMAR, France
Diffusion le 13/06/2018

/medias/images/design/icos/eposters.png /medias/images/design/icos/resumes.png


Introduction : Les EIMs évitables constituent actuellement l'une des principales causes de préjudice au patient induit par notre système de santé. Fort de ce constat, URGEMED  a été crée afin de permettre un partenariat interhospitalier (1 ESPIC, 3 CH, 1 CHU) autour de la conciliation des traitements médicamenteux (CTM) à l'admission aux urgences. La CTM est une activité structurée pluri-professionnelle plébiscitée par l'HAS permettant d'intercepter et de corriger les erreurs médicamenteuses dues aux défauts d'informations entre la ville et l'hôpital.

Méthodologie : Depuis septembre 2016, chaque centre hospitalier consacre 0,1 ETP pharmacien par semaine. Le pharmacien réalise une CTM, une réévaluation complète du traitement médicamenteux et une recherche d'EIM en collaboration avec un médecin urgentiste. Tous les patients admis en unité d'hospitalisation de courte durée (UHCD) sur des lits identifiés sont inclus. Les EIMs identifiés sont caractérisés selon leur évitabilité, le caractère avéré ou pas et le lien avec le motif d'hospitalisation. Les interventions pharmaceutiques en lien avec les EIMs sont tracées selon les critères de la Société Française de Pharmacie Clinique(SFPC).

Résultats : En 13 mois, 714 patients (sexe ratioF/H :0,44 ; âge moyen : 77±15 ans) ont été inclus dans l’étude. En moyenne, les patients prennent 8±4 médicaments (prescrits/automédication). Ces interventions ont permis d’identifier 260 EIMs avérés et 159 potentiels concernant 354 patients. Sur 260 EIMs avérés, 170 sont évitables dont 114 ont entrainé une hospitalisation. Le taux d’hospitalisation dû à un EIM avéré évitable est de 24% (171/714). Les 620 interventions pharmaceutiques ont majoritairement concerné les médicaments du systèmes nerveux (24%), cardiovasculaires (23%) et anti-thrombotiques (16%). Vingt-six pourcent des interventions sont dues à un effet indésirable, 16 % à une posologie supra-thérapeutique et 13 % à un problème d’observance. Dans la majorité des cas, le pharmacien a proposé un arrêt (39%), une adaptation posologique (23%) ou un suivi thérapeutique (15%).

Discussion-Conclusion : Le projet URGEMED allie l’expertise médicale et pharmaceutique autour du patient pour une prise en charge médicamenteuse efficiente et une réduction du risque iatrogène médicamenteux. De nouveaux défis attendent le groupe URGEMED notamment l’accompagnement d’autres centres hospitaliers dans le projet et le développement d’un lien avec les praticiens de ville.

Tags : service des urgences iatrogénie médicamenteuse conciliation des traitements medicamenteux sécurisation de la prise en charge medicamenteuse