CP002 - Performances pronostiques de l'absence précoce de réactivité pupillaire après un arrêt cardio-respiratoire extra-hospitalier

François Javaudin (1), Brice Leclere (2), Julien Segard (3, 4), Philippe Le Conte (5), Quentin Le Bastard (5), Joël Jenvrin (5), Eric Batard (5), Emmanuel Montassier (5)

1. Urgences - SAMU, CHU Nantes, NANTES, France
2. Service d'Évaluation Médicale et d'Épidémiologie, CHU Nantes, Nantes, France
3. SAMU, CHU Nantes, Nantes, France
4. Urgences, CH St Nazaire, Saint-Nazaire, France
5. Urgences - SAMU, CHU Nantes, Nantes, France

Diffusion le 13/06/2018

/medias/images/design/icos/eposters.png /medias/images/design/icos/resumes.png


Introduction : L’absence de réactivité pupillaire (RP) au 3ème jour après un arrêt cardio-respiratoire (ACR) est un signe pronostique défavorable. Par contre sa valeur prédictive dès l’admission hospitalière est moins bien connue.

Méthode : Nous avons inclus prospectivement tous les ACR extra-hospitaliers de l’adulte entre 2012 et 2017 pris en charge par une équipe SMUR et admis vivant à l’hôpital en se basant sur le Registre électronique des Arrêts Cardiaques (RéAC).

Résultats : 10868 sujets ont été analysés. La sensibilité et spécificité de l’absence de RP pour un mauvais pronostic à j30 était de 72% IC95(71-73) et de 74% IC95(72-76) respectivement. Parmi ceux ayant un bon pronostic (n=2558), 665 (26% IC95(24-28)) avaient une absence de RP à l'admission. En analyse multivarié, les facteurs de mauvais pronostiques étaient l’absence de RP (Odds-Ratio (OR)=3.2 IC95(2.8–3.6)), l’étiologie traumatique de l'ACR (OR=5.9 IC95(4.3–8.3)), le besoin d’utiliser de l’adrénaline ou noradrenaline durant la réanimation cardio-pulmonaire (OR=5.5 IC95(4.8–6.4)), le sexe féminin (OR=1.3 IC95(1.1–1.5)) et l’âge > 50 ans (OR=1.5 à 5.3). Un Glasgow > 3 (OR=0.2 à 0.8) ainsi qu'un rythme initial autre que l’asystolie (OR=0.2 à 0.5) étaient associés à un meilleur pronostic.

Conclusion : L’absence de RP à l’admission hospitalière est un facteur de mauvais pronostic après un ACR extra-hospitalier. Par contre sa valeur pronostique n’est pas suffisante pour être décisionnelle dans la prise en charge.

Tags : pronostic arrêt cardiaque pupilles réactivité pupillaire arrêt cardio-respiratoire