CP062 - Morphine versus MEOPA/paracétamol dans l'analgésie des syndromes coronaires aigus avec sur élévation du segment ST

Sandrine Charpentier (1), Michel Galinski (2), Vincent Bounes (3), Agnès Ricard-hibon (4), Carlos El Khoury (5), François Xavier Ageron (6), Vanina Bongard (7), Eric Bonnefoy (8)

1. Urgences, CHU Toulouse, Toulouse, France
2. Urgences, CHU Pellegrin, Bordeaux, France
3. SAMU31, CHU Toulouse, Toulouse, France
4. SMUR/Urgences, Centre hospitalier Pontoise, Pontoise, France
5. SMUR/Urgences, CH Vienne, Vienne, France
6. SMUR/Urgences, CH Annecy, Annecy, France
7. Epidémiologie, CHU Toulouse, Toulouse, France
8. Cardiologie, CHU Lyon, Lyon, France
Diffusion le 13/06/2018

/medias/images/design/icos/eposters.png /medias/images/design/icos/resumes.png


La sécurité de l’utilisation de la morphine a été mise en cause dans la prise en charge des syndromes coronaires aigus ST+. Existe-t-il d’autres antalgiques au moins aussi efficaces sans effet secondaire ? Objectif :  évaluer la non infériorité du protoxyde d’azote/paracétamol (MEOPA/PA) versus morphine chez les patients présentant un SCA ST+ pris en charge en SMUR. Méthode : étude multicentrique, randomisée, de non infériorité en cluster. 38 centres. Critères d’inclusion :  SCAST+ avec douleur ≥ 4 sur l’échelle numérique. Critère de jugement : obtention d’une analgésie ≤ 3 à 30 minutes sans ajout de morphine pour le bras MEOPA/PA. Les évènements attendus ou inattendus mesurés à 30 minutes et à 1 mois. Nombre de sujet estimé :  684. Analyses statistiques faites en per protocoles (PP) et en intention de traiter (ITT) ; méthode de l’intervalle de confiance de la différence entre les groupes du pourcentage de patients analgésiés à 30 minutes. Borne de non infériorité 10%. Résultats : 684 patients inclus en ITT et 644 en PP. Une analgésie efficace a été obtenue chez 73,6% dans le bras morphine versus 51,7% dans le bras MEOPA/PA dans l’analyse PP. MEOPA/PA est inférieur à la morphine (figure). L’incidence des évènements indésirables attendus et inattendus sont respectivement de 10,2% et 3,5% dans le bras morphine vs 13,2% et 6,2% dans le bras MEOPA/PA. Conclusion : l’analgésie par MEOPA/PA est inférieure à la morphine dans l’analgésie des SCAST+ sans amélioration de la tolérance.

Tags : SCA ST+ analgésie morphine