P133 - Modifications des filières de soins et impact sur la mortalité des soins ambulatoires proposés aux cas de paludisme d'importation en France

Enrique Casalino (1), Aurélie Etienne (2), France Mentré (2), Sandrine Houze (3)

1. Service d'Accueil des Urgences, Hopital Bichat, Paris, France
2. Service de Biostatistique, Hopital Bichat, Paris, France
3. Centre National de Référence du Paludisme, Hopital Bichat, Paris, France
Diffusion le 13/06/2018

/medias/images/design/icos/eposters.png /medias/images/design/icos/resumes.png


Contexte: L'hospitalisation des cas de paludisme d’importation est recommandée par les sociétés savantes, mais en France des propositions de soins ambulatoires existent depuis 1997 (conférence de consensus) pour les adultes. L’objectif de ce travail est d'évaluer l'évolution des filières de soins et d’évaluer leur impact sur la mortalité.

Méthodes: Nous avons mené une étude observationnelle prospective pendant 14 ans divisée en trois périodes (avant les recommandations de 1997, après les recommandations de 2007, après l’arrivée des nouveaux traitements per os). Nous avons évalué les tendances des cas adultes (≥15 ans) et pédiatriques ( < 15 ans) en ce qui concerne la gravité, les filières de soins (hospitalisation en médecine ou en unité de soins intensifs (USI) ou en soins ambulatoires) et la mortalité.

Résultats: Au total, 21386 cas de paludisme importés ont été inclus, dont 4269 cas pédiatriques (20%). Nous avons constaté une augmentation des formes sévères chez les adultes de 8% dans la période 1 à 14% dans la période 3 (p = 0,0001) et en pédiatrie de 12 à 18% (p < 0,0001). Chez les adultes, les taux d'admission ont diminué [-15% (IC 95% -17; -13)] tandis que les soins ambulatoires [+7% (IC 95% 5-9)] et les admissions en USI [+4% (IC 95% 3-5)] ont augmenté. En pédiatrie, nous avons observé une augmentation des admissions en USI (+3%). Au total, 57 décès ont été déclarés: 54 adultes et trois enfants. La mortalité globale a été de 0,27% (IC 95% 0,2-0,35) : 0,32% (IC 95% 0,24-0,41) chez les adultes et 0,07% (IC 95% 0,01-0,21) chez les enfants. Les taux de mortalité chez les adultes et les enfants ont été en USI 5,5% et 2,4%; en Médecine 0,01% et 0%; en soins ambulatoires 0,01% et 0%, respectivement. Pendant la période d’étude, nous n’avons pas constaté de modification dans les taux de mortalité.

Conclusions: La présente étude indique une gestion changeante du paludisme importé chez les adultes, avec une tendance croissante pour les soins ambulatoires chez les adultes et une augmentation des admissions en USI chez les adultes et les enfants. Nous n'avons observé aucun changement dans la mortalité globale au cours de la période d'étude, ni chez les adultes ni chez les enfants. La filière de soins notamment la filière de soins ambulatoire n’a eu aucun impact sur la mortalité. L'absence de changement de la mortalité chez les adultes indique que des soins ambulatoires peuvent être proposés aux adultes présentant un paludisme importé sans critères de sévérité.

Tags : paludisme filières de soins soins ambulatoires unité de soins intensifs hospitalisation formes sévères adultes enfants