P156 - Les patients sous antiagre?gant plaquettaire (AAP) ont-ils un risque de le?sion ce?re?brale he?morragique en cas de traumatisme cra?nien le?ger (TCL) ?

Tacquet Clément (1), Mégane Chapin (2), Anne Sophie Parenty-leclerc (2), Laura Seyrat (3), Luc-marie Joly (2)

1. Urgences/SMUR, Elbeuf, Rouen, France
2. Urgences, CHU Rouen, Rouen, France
3. Urgences/SMUR, Dieppe, Dieppe, France
Diffusion le 13/06/2018

/medias/images/design/icos/eposters.png /medias/images/design/icos/resumes.png


Les patients sous antiagrégant plaquettaire (AAP) ont-ils un risque de lésion cérébrale hémorragique en cas de traumatisme crânien léger (TCL) ?

Introduction:

Les recommandations françaises en cas de TCL préconisent la réalisation d’une tomodensitométrie cérébrale (TDM) pour les patients adultes sous AAP (1).

Contrairement à d’autres recommandations internationales comme la « Canadian CT head rule » ou les « New Orleans Criteria ».

La prévalence du risque de lésion cérébrale hémorragique en cas de TCL sous AAP est incertaine dans la littérature. Nous avons voulu l'évaluer.

Matériel et Méthode:

Etude transversale tricentrique rétrospective durant 9 mois en 2016-17. Les passages aux urgences codés CIM S00 à S09.9 ont été revus pour identifier les adultes > 16 ans avec un TCL sous AAP et un état de conscience normal.

Les patients sous anticoagulant, avec un Glasgow < 15 ou présentant un symptôme neurologique étaient exclus car relevant déjà d’un TDM selon les recommandations.

Résultats:

2888 dossiers ont été identifiés par le codage avec 11 non retrouvés, 30 sans TDM, 24 sous anticoagulant, et 33 Glasgow 13 ou 14. 357 patients (12,8% ; IC95% 11,8 à 14,2%) prenaient un AAP (âge moyen 82 ans, sexe ratio 1,5) : aspirine 81,5%, clopidogrel 14%, double AAP 4,5%.

Le taux de lésions hémorragiques au TDM était de 3,1% (IC95% 1,6-5,3%).

Ces 11 patients présentaient 4 hématomes sous-duraux, 3 hématomes parenchymateux et 6 hémorragies méningées. Ce taux n’était pas différent entre les AAP (p = 0.9). Aucun patient n’a été opéré. La mortalité à 3 mois était de 2%, sans rapport avec le TCL.

Discussion:

Le taux de lésions cérébrales hémorragiques après TCL sous AAP sans signe neurologique ou trouble de conscience est comparable à celui retrouvé en population générale: environ 5% (2,3), mais parfois plus élevé dans des centres spécifiques (4). Cette absence de sur-risque remet en cause la recommandation française d’imagerie systématique sur ces patients.

1) E. Jehlé et coll. Traumatisme crânien léger (Glasgow 13 à 15) : triage, évaluation, examens complémentaires et prise en charge précoce. Ann Fr Med Urg (2012)

2) M. Sakr et al. Aspirin and the risk of intracranial complications following head injury. E.M.J (2005)

3) R. Parris et al. Does clopidogrel increase morbidity and Mortality after minor head injury. E.M.J (2007)

4) S. Brewer et al. Incidence and Predictors of Intracranial Hemorrhage After Minor Head Trauma in Patients Taking Anticoagulant and Antiplatelet Medication. J Trauma (2011)

Tags : Trauma crânien légers (TCL) antiagre?gant plaquettaire (AAP) le?sion ce?re?brale he?morragique