P258 - L'évolution des coûts des vaccins antitétaniques doit elle nous faire modifier notre mode de prevention antitétanique?

Olivier Vermylen (1), Jean-christophe Cavenaile (2, 3)

1. Service des Urgences CHU Brugmann, CHU BRUGMANN, Bruxelles, Belgique
2. Service d'urgences, CHU BRUGMANN, Bruxelles, Belgique
3. Faculté de médecine, Université Libre de Médecine, Bruxelles, Belgique
Diffusion le 13/06/2018

/medias/images/design/icos/eposters.png /medias/images/design/icos/resumes.png


INTRODUCTION

La prévention du tétanos chez les patients blessés qui fréquentent les urgences est bien codifiée. Elle est basée sur la connaissance du  statut immunitaire du patient obtenu soit par l’anamnèse  soit à l’aide d’un test rapide réalisé au chevet du patient(POCT)

Lorsque le coût du POCT et du Tedivax® sont  similaires( €5 versus €6)- l’utilisation systématique  CAD chez tous les blesses avec ou sans plaie à risque de tétanos du POCT permettait une économie de vaccin sans permettre une économie substantielle du coût de la prévention.

 

Voici 2 ans le vaccin bivalent Tedivax® a été remplacé par le vaccin trivalent Boostrix® dont le coût est nettement plus élevé €20 versus €6.

Comme le Test permet de détecter de nombreux patients encore immunisés alors qu’ils pensent ne plus être immunisés nous avons voulu estimer si l’utilisation systématique du Test permettait cette fois une prévention  économiquement avantageuse. En outre il n’y a pas de consensus concernant l’utilisation du POCT auprès des patients qui s’estiment protégés

 

MATERIEL ET METHODE

Une cohorte de 1995 patients a été étudiée. 1874 patients ignoraient leur statut et 121 patients pensaient être immunisés. Parmi les 1874 patients ignorant leur statut 930 patients présentaient une plaie à risque de tétanos

Tous les patients ont bénéficié d’un POCT mais la prévention fut réalisée selon l’algorithme classique tenant compte de l’anamnèse  .Les résultats du POCT furent gardés pour étude ultérieure  et comparaison des coûts.

 

RESULTATS

Le coût de la prévention selon l’algorithme classique fut de €26. En utilisant le POCT de façon systématique le coût de la prévention aurait été de €14. Parmi les 121 patients qui se croyaient immunisés le POCT a permis de détecter 35 patients non immunisés dont 19 avaient une plaie à risque de tétanos .

 

CONCLUSION

Lorsque le coût des vaccins est plus  élevé que celui du  POCT l’utilisation systématique permet une économie substantielle et de meilleure qualité.

 

Tags : tétanos prévention économie qualité POCT marqueur biologique test biologique