P119 - Intoxication aigue à la théophylline : Profil épidémiologique

Malek Hsouna (1), Asma Aloui (1), Nozha Brahmi (1)

1. Polyvalent intensive care of toxicology , emergency medical center, Tunis, Tunisie
Diffusion le 13/06/2018

/medias/images/design/icos/eposters.png /medias/images/design/icos/resumes.png


INTRODUCTION:

L'intoxication à la théophylline constitue  un problème majeur du fait de sa large utilisation dans les pathologies respiratoires

 

OBJECTIF: Décrire les caractéristiques cliniques de l'intoxication à la théophylline et déterminer la corrélation entre le taux sérique de la théophylline et les anomalies biologiques.

 

MATERIELS ET METHODES:

Etude rétrospective étendue sur 8 ans.

Inclusion de tous les patients hospitalisés au service de réanimation pour intoxication à la théophylline. Recueil des donnés cliniques et biologiques. Le diagnostique s'est basé sur l'histoire de prise de théophylline, les signes cliniques et le dosage sanguin de la théophylline. L'intoxication à la théophylline a été considérée à partir d'un taux sanguin ≥30mg/l

 

RESULTS:

N=89.L'intoxication était dans un but suicidaire dans la totalité des cas.

Age moyen= 22,94[12-75] ans avec prédominance féminine (91%). Uniquement 12% des patients étaient asthmatiques et 4,5% avaient une broncho-pneumopathie obstructive chronique. La dose moyenne supposée ingérée = 4512 ±100 mg. Le délai de consultation moyen 7.4 ±2 H. Tous les patients ont présenté des signes digestifs avec une  tachycardie dont un patient était en état de choc.

Les anomalies biologiques les plus fréquentes n(%):Hypokaliémie 66 (74), l'acidose lactique 16 (18.4), l'hyperleucocytose  61 (69). La théophylinemie moyenne (mg/l) à H0=45.8± 5, la théophylinemie moyenne (mg/l) à H12=27.17± 8, le ph moyen=7.45± 0,2  HCO3(mEq/L)=19.7±3

Le lavage gastrique a été pratiqué chez 5 patients, le charbon activé a été administré dans 72% des cas et les bétabloquants dans 35% des cas.

L'évolution était favorable pour tous les patients avec une hospitalisation moyenne de 19.6± 4H

 

CONCLUSION:

L'intoxication à la théophylline est fréquente touchant surtout les femmes jeunes. Son pronostic est favorable moyennant une prise en charge adéquate.Dans cette étude  aucune corrélation n'a été prouvée entre la théophylinemie et les anomalies biologiques à savoir le taux de lactate (r2 =0,06)  et le l'hypokaliémie (r2=0,005). 

Tags : intoxication theophylline épidemiologie