P152 - Impact du type de garde médicale sur le taux d'hospitalisation des résidents d'EHPAD après appel au centre 15.

Aurélie Leibold (1), Damien Viglino (2), Sarah Ottaviano (2), Gery Binault (2), Guillaume Debaty (2)

1. SAMU/SMUR, CHUGA, grenoble, France
2. SAMU/SMUR, CHUGA, Grenoble, France
Diffusion le 13/06/2018

/medias/images/design/icos/eposters.png /medias/images/design/icos/resumes.png


Impact du type de garde médicale sur le taux d’hospitalisation des résidents d’EHPAD après appel au centre 15.

Introduction : La présence d’un environnement favorable d’établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) pourrait favoriser une prise en charge ambulatoire. Dans un contexte d’augmentation des appels des EHPAD aux centres 15, l’objectif de cette étude était d’analyser l’impact de l’hétérogénéité du type de garde médicale sur l’hospitalisation des résidents de ces établissements.

Méthode: Etude descriptive, observationnelle, rétrospective réalisée au sein d’un centre 15 entre le 1er janvier et le 31 décembre 2015. Tous les DRM (dossier de régulation médicale) provenant d’une EHPAD étaient inclus. Le critère de jugement principal était la décision d’admission à l’hôpital. Le type de garde médicale du secteur géographique (garde ambulatoire 24h/24h ; maison médicale ou astreinte généraliste) et les périodes de la journée étaient analysés comme facteurs explicatifs.

Résultats : 4958 appels ont été inclus dont 3107 (62,7%) émanaient d’EHPAD dépendantes de secteur de médecin libéraux d’astreinte ou maison médicale et 1851 (37,3%) de secteur bénéficiant d’association de médecins assurant la PDSA. 3395 appels (68,5%) concernaient une période de permanence des soins ambulatoires (PDSA).

En heures ouvrées, les patients des secteurs dépendant de médecins généralistes d’astreinte ou de maisons médicales de garde étaient plus souvent hospitalisés que ceux des zones bénéficiant d’une garde ambulatoire 24h/24h (respectivement 73,5% et 68,5%, vs. 55,2%,P < 0,02).

En PDSA, les patients des secteurs dépendant de médecins généralistes d’astreinte ou de maisons médicales étaient plus souvent hospitalisés que ceux des zones bénéficiant d’une garde ambulatoire 24h/24h (respectivement 58,1%et 53,7%  vs. 49,9% p < 0,05).

Discussion : Les appels provenant d’EHPAD en zone rurale bénéficiant d’une moindre présence médicale semblent aboutir à d’avantage d’hospitalisations. Cette différence est étonnement moindre en période de garde, période qui pourrait permettre un accès à un avis médical et une décision de prise en charge ambulatoire plus aisée.

Conclusion : La présence d’une garde 24H/24H est dans tous les cas celle qui est associée à un moindre taux d’hospitalisation. Lorsqu’elle est organisée lors des périodes de garde, l’accès à une visite médicale urgente semble pallier le manque de ressources médicales de ces secteurs par rapport à la journée.

Tags : EHPAD centre15 hospitalisation