P134 - Impact des anti-inflammatoires dans la survenue des complications locorégionales des angines

Bérengère Sonnier (1), Djamila Rerbal (1), Karim Tazarourte (1)

1. service d'accueil des urgences, Hôpital Edouard Herriot, Lyon, France
Diffusion le 13/06/2018

/medias/images/design/icos/eposters.png /medias/images/design/icos/resumes.png


Introduction:Les anti-inflammatoires (AI) semblent favoriser les complications locorégionales graves en cas d’angine. Notre objectif est d’évaluer l’impact de la prise d’AI dans la survenue de ces complications.

Matériel et méthode:Étude monocentrique rétrospective observationnelle et analytique type cas-témoin réalisée du 1er janvier au 31 décembre 2015 aux urgences, incluant les patients adultes admis pour angine ou complication locorégionale. Après analyse univariée, les données retenues ont été inclues dans une analyse multivariée dans un modèle de test de regression logistique.

Résultats:497 patients ont été inclus (homme 53%, âge median 33 ans (23-43).302 patients présentaient une angine, 195 une complication locorégionale. 33% du groupe angine avaient reçu un AI avant admission, 27% sur prescription médicale et 18% par automédication. 56% du groupe complication avaient reçu un AI avant admission, 51% sur prescription médicale et 26% par automédication. Les facteurs favorisant la survenue de complications locorégionales sont l’âge (p=0.03), l’exposition aux AI (p=0.01) et plus particulièrement aux AI stéroïdiens ou à une bithérapie les associant aux AI non stéroïdiens (p < 0.05).

Conclusion:Il existe une association statistique significative indépendante entre l’exposition aux AI avant l’admission et la survenue de complications locorégionales. Il serait intéressant de réaliser une étude prospective et randomisée pour confirmer le rôle de ces facteurs de risque potentiels.

Tags : angine phlegmon péri-amygdalien anti-inflammatoire automédication