CP104 - Impact de l'utilisation d'un test rapide capillaire de grossesse sur la prise en charge médicale des patientes dans un service d'urgence : une étude prospective multicentrique

Anthony Chauvin (1), Afdjei Ali (2), Enrique Casalino (3), Patrick Plaisance (4)

1. Service des Urgences Adultes, Hopital Lariboisiere, AP-HP, Paris, France
2. , EMERGENY DEPARTMENT, PARLY 2, LE CHESNAY, France
3. EMERGENCY DEPARTMENT, APHP, PARIS, France
4. Service Accueil des Urgences, Lariboisière, PARIS, France
Diffusion le 13/06/2018

/medias/images/design/icos/eposters.png /medias/images/design/icos/resumes.png


Introduction: Diagnostiquer ou exclure une grossesse chez les femmes en âge de procréer est une pratique courante dans le département d'urgence. Des études ont démontré que l’interrogatoire de la patiente n'exclut pas de manière fiable la possibilité d’une grossesse chez les patientes consultant aux urgences. Disponibles dans le commerce, des analyses immunochimiques rapides détectent la gonadotrophine chorionique (hCG) concentrations humaines à partir d’un seuil supérieur à 25 mUI / mL. La société de biotechnologie NG Biotech a mis au point un test de grossesse visuel rapide sur sang total. Ce test se fait sur un simple prélèvement capillaire. Ce test se réalise sur sang total par prélèvement capillaire. Les avantages de ce test sont: une réalisation rapide du test, une détection précoce à 10 mUI / ml, et une détection précise à toutes les heures de la journée. Notre hypothèse est que l'utilisation de la détection rapide de la grossesse dans les soins de routine aux urgences pourrait réduire le délai d’obtention des examens radiologiques, des examens médicaux gynécologiques et donc de l'orientation de patients.

Méthode: Cette étude est une étude prospective, interventionnelle, multicentrique, en simple aveugle, en soin courant, auprès des femmes en âge de procréer consultant dans un service d’urgence dont le motif de recours justifie la réalisation d’un test de grossesse. Le critère de jugement principal est le délai moyen entre la réalisation du test capillaire par un des personnels des urgences et la réalisation des examens radiologiques. Il semblait cliniquement pertinent de fixer la taillede l'effet à une diminution de délai de 15% entre la période contrôle (mars 2016) et la période test (mars 2017) et dnc l'inclusion de 300 patientes.

Résultats: 305 patientes ont été inclus dans notre étude sur la période test. Le délai moyen de réalisation des examens radiographiques sur la période test étaient de 132 minutes (écart-type 34 minutes) versus 107 minutes (écart-type de 22 minutes) dans le groupe intervention (p=0.07).

Conclusion: Notre étude n'a pas permis de mettre en évidence une diminution statistiquement significitaive du déli de réalisation des examens radiographiques. Mais cette examens présentent d'autres avantages qui meritent d'être évalué dans des études ultéreiures: confort de la patiente ou encore la diminution de faux négatifs.

Tags : Béta HCG test sang total