P048 - Facteurs prédictifs des réactions bi phasiques des anaphylaxies aux antibiotiques aux urgences

Wided Bahria (1), Hanen Ghazali (1), Farah Riahi (1), Ines Chermiti (1), Aymen Zoubli (1), Sawsen Chiboub (1), Ahlem Azouzi (1), Sami Souissi (1)

1. emergency department, regional hospital of ben arous, ben arous, Tunisie
Diffusion le 13/06/2018

/medias/images/design/icos/eposters.png /medias/images/design/icos/resumes.png


Introduction :

La réaction bi phasique est définie comme étant la récurrence des symptômes d'anaphylaxie dans les 72 heures suivant l'événement anaphylactique initial, sans ré-exposition. Les réactions bi phasiques ou récidive causés par les antibiotiques sont rares, imprévisibles, et dont les facteurs du risque associés sont mal compris et peu étudiés dans la littérature.

 

Objectif :

Identifier les facteurs prédictifs de récidive pour les patients consultant aux urgences pour anaphylaxie aux antibiotiques.

Résultats :

Nous avons colligé 125 patients. L'âge moyen a été de 42 ± 14 ans. Le sexe ratio= 0,95. Les antécédents anaphylactiques ont été rapportés chez 41 % des patients. La famille d'antibiotiques la plus fréquente a été les Pénicillines dans 82 % des cas. Les réactions anaphylactiques bi phasiques ont été observées dans 4,8 %. Trois facteurs ont été associés aux récidives : la voie parentérale (OR ajusté=3,38 ; IC 95% [1,39 - 7,99]; p=0,02), les signes respiratoires (OR ajusté=2,25 ; IC 95% [1,45 - 18,35]; p=0,03)  et le recours à l’adrénaline 100 µg (OR ajusté=3,84 ; IC 95% [1,52 - 4,31]; p<0,001). L'amélioration a été notée chez 123 patients (99 %). Aucun décès n'a été enregistré. La durée moyenne d'observation aux urgences a été de six heures.

Conclusion :

Les réactions bi phasiques de l'anaphylaxie aux antibiotiques demeurent sous diagnostiqués aux urgences. La voie parentérale, les signes respiratoires et le recours à l'adrénaline 100 µg sont associés à un risque élevé de survenue de récidive aux urgences.

Tags : anaphylaxie antibiotiques réaction biphasique