P261 - Facteurs prédictifs de reconsultation précoce aux urgences des patients présentant une colique néphrétique simple

Adeline Alestra (1), Adrien Zakine (2), Sabine Bressand (2), Pauline Gilleron (2), Jean-florent Akouou (2), Aurore Choleau (3), Jean-pierre Fabre (2), Mehdi Khellaf (4)

1. Urgences Adulte, CHU Henri MONDOR, Creteil, France
2. Service d'Accueil des Urgences Adultes , CHU Henri MONDOR , Créteil, France
3. Urgences, CHU Henri Mondor (Créteil), Creteil, France
4. Service d'Accueil des Urgences, CHU Henri Mondor, Paris, France
Diffusion le 13/06/2018

/medias/images/design/icos/eposters.png /medias/images/design/icos/resumes.png


INTRODUCTION : Les patients présentant une colique néphrétique sont fréquemment amenés à reconsulter aux urgences, entrainant des dépenses de santé et mobilisant du personnel. Objectif de l’étude : Identifier les facteurs prédictifs de réadmission aux urgences des patients venus pour colique néphrétique.

MATERIELS ET METHODES : Il s’agit d’une étude rétrospective réalisée entre le 1er janvier au 31 décembre 2016 sur les patients ayant présenté une colique néphrétique et consultant dans un service d’urgence. Ont été étudiés les patients ayant reconsulté dans les 30 jours en comparaison à un groupe témoin. Les caractéristiques des patients, les présentations cliniques, la prise en charge aux urgences, les données d’imagerie, de biologie et la prise en charge à la sortie ont été analysés en analyse univariée et multivariée avec p=0.20.
RESULTATS : Sur 957 consultations pour coliques néphrétiques, 53 (6%) patients ont reconsulté. La principale raison étant une récidive de la douleur dans un délai moyen de 5 jours. Le sexe, l’âge, la taille du calcul n’ont pas été retrouvés comme facteurs prédictifs de reconsultation. En analyse univariée un tri IAO 2 ou 3, un antécédent de colique néphrétique, une localisation distale du calcul et une sortie sans AINS ont été associés à un risque plus élevé de 2ème recours aux urgences.

CONCLUSION : Dans notre service d’Urgences, la fréquence de réadmission a été de 6%. Des facteurs prédictifs de reconsultation ont pu être identifiés permettant une amélioration des pratiques professionnelles ciblant un sous-groupe de patients particuliers.

Tags : colique néphretique douleur rein lithiase rénale