CP092 - Evolution du délai « Door In - Door Out » (DIDO) du syndrome coronarien aigu ST+ (SCAST+) dans les services d'urgences d'un réseau régional d'urgence.

Hery Andrianjafy (1, 2), Camille Cahuzac (3), François Xavier Laborne (4, 5), Abdallah Henaoui (6, 7), Trung Hung Ta (8, 9), Nicolas Briole (10, 11), David Sapir (12, 5)

1. Service d'Accueil des Urgences, Centre Hospitalier des Deux Vallées, Longjumeau, France
2. Réseau urgences sud Ile de France, RESSIF, Longjumeau, France
3. Service d'Accueil des Urgences, Hôpital Longjumeau, Longjumeau, France
4. SAMU, Centre Hospitalier Sud Francilien, Corbeil Essonnes, France
5. RESSIF, RESSIF, Corbeil Essonnes, France
6. Service d'urgences, Centre Hospitalier Arpajon, Arpajon, France
7. RESSIF, RESSIF, Arpajon, France
8. SMUR, Hôpital Longjumeau, Longjumeau, France
9. RESSIF, RESSIF, Longjumeau, France
10. SAMU-SMUR, Centre Hospitalier Marc Jacquet, Melun, France
11. RESSIF, RESSIF, Melun, France
12. SAMU-SMUR, Centre Hospitalier Sud Francilien, Corbeil Essonnes, France
Diffusion le 13/06/2018

/medias/images/design/icos/eposters.png /medias/images/design/icos/resumes.png


Introduction : Le délai « Door In - Door Out » (DIDO) des SCAST+ correspond au délai de séjour du patient au service d'urgences (SU) avant son transfert en cardiologie interventionnelle (CI). Le suivi du DIDO est recommandé comme indicateur de performance pour les SU sans CI. Le but de notre étude était d’évaluer le DIDO et l’impact d’une solution mise en place pour réduire ce délai dans notre réseau régional des urgences sud Ile de France (RESSIF).

Matériel et méthodes : Etude multicentrique dans deux hôpitaux sans CI du RESSIF. Le DIDO a été analysé en 2014 et 2015 (période 1). En 2016 (période 2), le principe du « Reflexe Electro-Oculo-Téléphonique » (REOT) a été appliqué : Dès l’ECG diagnostique, avant d’examiner le patient et de débuter le traitement, l’urgentiste appelle la régulation pour un transport secondaire médicalisé. Les soins au SU se font en attendant l’arrivée du transport secondaire. Nous avons comparé le DIDO entre 2016 et 2014-2015 par un test de Mann-Whitney. Un p < 0,05 est jugé significatif.

Résultats : Il y a eu 68 SCAST+ en période 1, 34 en période 2.

Discussion : Le DIDO a diminué de 18% entre les deux périodes d’étude. Le REOT a permis une réduction de 40% du délai ECG-appel régulation, expliquant en partie l’amélioration du DIDO.

Conclusion : La mesure du DIDO au SU permet d’optimiser le délai de transfert des SCAST+ en CI. Le REOT est une mesure simple à appliquer qui pourrait permettre d’améliorer cet indicateur.

Tags : syndrome coronarien aigu délai door in-door out (DIDO) réflexe électro-oculo-téléphonique service d'urgence