CP017 - Evaluation des revenus hospitaliers en fonction du mode d'admission, des filières de soins et du séjour en Unité d'Hospitalisation des Urgences.

Enrique Casalino (1), Anne Perozziello (2), Christophe Choquet (1), Sonja Curac (3), Christophe Leroy (4)

1. Service d'Accueil des Urgences, Hopital Bichat, Paris, France
2. PMSI, Hopital Bichat, Paris, France
3. Service d'Accueil des Urgences, Hopital Beaujon, Paris, France
4. Service d'Accueil des Urgences, Hopital Louis Mourrier, Paris, France

Diffusion le 13/06/2018

/medias/images/design/icos/resumes.png /medias/images/design/icos/eposters.png


Objectifs: La durée de séjour hospitalière (LOS) (jours) et les revenus par jour (RPD (euros)) pourraient être différents selon le mode d'admission programmée (PRO) ou via les urgences (URG). L’objectif de ce travail a été d’évaluer la LOS et les RPD en fonction du mode d’admission et du séjour en Unité d’hospitalisation des Urgences (UHU).
Méthode : Nous avons inclus 159206 admissions dans trois hôpitaux au cours d'une période de quatre ans. Les données proviennent de la database du système d’information du groupe hospitalier. Pour analyser des variables complexesn nous avons mené une étude cas-témoin (cas=URG et contrôles=PRO) incluant 77052 admissions, matchés sur l'âge, la sévérité et le type du séjour, le groupe homogène de séjour et le mode de sortie.

Résultats: URG sont significativement plus âgés, plus sévères, ont plus de séjours en soins intensifs, un taux de mortalité plus élevé, des LOS plus longues (9,5±12 vs 6,8±9,5, p < 0,0001) et un RPD plus bas (647±451 vs 721±422, p= 0,01). Dans l'étude cas-témoins, les différences moyennes entre les cas et les témoins ont été les suivantes: LOS -0,64 et RPD -75,6. Les LOS et RPD (p < 0.001) ont été en fonction des groupes analysés : ≥75 ans -1,2 et -102,1; médecine -0,9 et -90,4; sortie vers des soins de suite -1,5 et -81,8. Parmi les cas, 40% ont séjourné en UHU avant d'être hospitalisés. Les différences ont été fortement réduites pour les patients qui ne sont pas allés à l'UO avant d'être admis. Les différences ont été ramenées de 0,64 à 0,2 jours pour la durée du séjour et de 79 à 41 euros pour la RPD lorsque les patients admis en unité d’hospitalisation des urgences avant admission dans l’hôpital ont été éliminés.
Conclusions: Notre travail met en évidence que les patients admis via les urgences sont plus lourds, plus complexes, que leur LOS est plus longue mais que leurs revenus sont moindres. Néanmoins les différences sont faibles et elles persistent dans certains sous-groupes qui devraient être identifiés : séjours médicaux des personnes âgées de 75 ans et plus nécessitant une sortie en soins de suite. Notre étude montre également que le passage en Unité d’Hospitalisation des Urgences est associé à un séjour hospitalier plus long, ce qui indique que ces séjours devraient également être ciblés dans une stratégie de réduction de la LOS et d’optimisation des revenus.

Tags : Revenus hospitaliers Coûts hospitaliers Filières de soins Durée de séjour