FC259 - Evaluation des Pratiques Professionnelles et qualité de la prise en charge des traumatismes crâniens léger dans les services d'accueil des urgences.

Flash Communication

Daniel Aiham GHAZALI (1, 2), Anthony CHAUVIN (3), Nicolas JAVAUD (4), Pierre VANDINGENEN (5)

1. Urgences, CHU Bichat, Paris, France 2. Centre de simulation Ilumens, Université Paris-Diderot, Paris, France 3. Urgences, Lariboisiere, Paris, France 4. Urgences, Louis Mourier, Paris, France 5. Urgences, CHU de Poitiers, Poitiers, France

Diffusion le 07/06/2019

Introduction : Les traumatismes crâniens légers (TCL) sont un motif fréquent de consultation dans les services d’accueil des urgences (SAU). L’utilisation de la tomodensitométrie cérébrale a considérablement augmenté dans les soins aux patients. Une bonne gestion des TCL et la prescription adaptée de la tomodensitométrie sont nécessaires.

Objectifs : Étudier le degré d’accord entre les recommandations 2012 de la Société française de médecine d'urgence (SFMU) concernant les TCL et leur gestion dans les SAU après formation par MOOC (Massive Open Online Courses) et simulation.

Matériels et méthodes : Evaluation des pratiques professionnelles dans un SAU conformément aux recommandations sur les TCL avant et après intervention. L’intervention comprenait un cours théorique et en ligne, associé à des séances de simulation. Le critère de jugement principal était l'analyse des délais pour la réalisation d'un scanner. Les critères de jugement secondaires étaient l'analyse de des indications de la tomodensitométrie cérébrale et rachidienne ainsi que des critères d'hospitalisation. L’accord du comité d’éthique a été obtenu. Le test de U de Mann Whitney's a été utilisé pour comparer les variables quantitatives et du Chi2 pour comparer les variables qualitatives. Le coefficient Kappa de Cohen était utilisé pour analyser l’accord entre la pratique et les recommandations. P<0,05 était considérée comme significative.

Résultats : La simulation a permis d’acquérir la notion d’urgence pour obtenir de la tomodensitométrie en moins d’une heure lorsque les critères étaient réunis (p = 0,007). La fiabilité du médecin évaluateur pour s’accorder avec les recommandations d’hospitalisation était meilleure après la formation (p = 0,03, augmentation du Kappa de 0,73 à 0,93). En revanche, les informations essentielles dans le dossier médical, comme l’heure du TCL, semblaient faire défaut.

Discussion / conclusion : La prise en charge des patients pris en charge au SAU après TCL était satisfaisante. La formation combinée par MOOC et simulation, basée sur la conférence de consensus SFMU 2012 a permis d’améliorer significativement la qualité de prise en charge et gestion des TCL. En revanche, il est nécessaire d'améliorer le logiciel utilisé par les SAU pour améliorer la gestion de certains critères comme l’heure du TCL.

Tags : Urgences traumatisme crânien léger traumatisme rachidien tomodensitométrie