P090 - Evaluation des gestes de Réanimation Cardio-Pulmonaire réalisés par les étudiants des filières de la santé, étude prospective comparative observationnelle.

Nicolas Doudeau (1, 2), Gaetan Cayeux (3), Aurélie Nouvel (1, 2), Paul Boulard (1, 2), Jean Claude Granry (3, 4)

1. Etudiant, C.H.U. Angers, Angers, France
2. Etudiant, U.F.R. Santé Angers, Angers, France
3. Centre de Simulation en Santé, C.H.U. Angers, Angers, France
4. Centre de Simulation en Santé, U.F.R. Santé Angers, Angers, France
Diffusion le 13/06/2018

/medias/images/design/icos/eposters.png /medias/images/design/icos/resumes.png


Introduction : La formation à la Réanimation Cardio-Pulmonaire (RCP) des étudiants en santé se fait réglementairement dans le cadre de l’Attestation de Formation aux Gestes et Soins d’Urgence (AFGSU) durant le premier cycle des études [1]. Cette formation doit ensuite être renouvelée tous les quatre ans chez les professionnels de santé [2].

L’objectif de cette étude était d’évaluer l’efficacité théorique et pratique de cette formation à court et moyen termes.

 

Population et Méthodes : Deux groupes d’étudiants en santé volontaires ont été recrutés prospectivement au sein d’un Centre de Simulation sur une période de quatre mois ; un Groupe Formé (GF) par l’AFGSU et un Groupe Non Formé (GNF).

Un questionnaire d’évaluation des connaissances théoriques était d’abord rempli par les étudiants puis les gestes de R.C.P. étaient réalisés durant 90 secondes sur un mannequin adulte automatisé (RQI ® - Laerdal® France).

L’analyse statistique utilisait les tests paramétriques et non paramétriques appropriés.

 

Résultats : 186 étudiants en santé ont participé à cette étude (GF n=92 ; GNF n=94).

Le taux de bonnes réponses aux questionnaires dans le GF est significativement plus important (p < 0,001) prouvant ainsi le net intérêt de l’AFGSU sur le plan théorique.

De plus, les étudiants formés sont statistiquement plus performants dans la réussite des manœuvres de RCP (GF = 48% vs GNF = 18%, p < 0.001).

Nous ne retrouvons pas de différence significative en fonction du sexe hormis en matière de profondeur de massage dans le GNF (p=0,008).

Enfin, la qualité de réalisation des compressions thoraciques (CT) se retrouve diminuée en moyenne 88 jours après la formation initiale.

 

Conclusions : La formation des étudiants par l’AFGSU semble donc être intéressante pour la prise en charge d’un Arrêt Cardio-Respiratoire (ACR) chez l’adulte.

Cette étude suggère la pertinence d’un réentraînement régulier aux gestes de RCP, possiblement plus précoce que les préconisations de la législation actuelle.

 

Références : [1] Arrêté du 20 avril 2007 relatif à la Formation aux Gestes et Soins d’Urgence au cours des études médicales, odontologiques et pharmaceutiques. n.d.

[2] Code de la Santé Publique - Article D6311-23. vol. D6311-23. n.d.

Tags : Réanimation Cardio-Pulmonaire Formation Gestes et Soins d'Urgence Etudiants en santé.