P091 - Evaluation de la valeur diagnostique de l'auscultation des bruits du coeur par un secouriste professionnel sur un mannequin nouveau-né.

Sabine Lemoine (1), Vincent Lanoe (1), Daniel Jost (1), Jennifer Culoma (1), Stephane Dubourdieu (1), Frédérique Briche (1), Michel Bignand (1), Jean Pierre Tourtier (1)

1. Service Médical d'Urgence, Brigade de sapeurs-pompiers de Paris, Paris, France
Diffusion le 13/06/2018

/medias/images/design/icos/eposters.png /medias/images/design/icos/resumes.png


Introduction: Les secouristes professionnels (SP) évaluent la fréquence cardiaque (FC) d’un nouveau-né (NN) à partir du pouls huméral si la situation l’exige. Une mesure incorrecte peut amener les SP à initier des compressions thoraciques inappropriées ou avec retard. Le but de ce travail était d’évaluer la mesure des bruits du cœur (BDC) du NN par des SP à l’aide d’un stéthoscope sur mannequin.

Matériels et méthodes: Etude prospective portant sur une évaluation pédagogique validée par un Comité d’Ethique. Critères d’inclusion: SP ayant bénéficié d’une formation standardisée pour l’étude. Une randomisation était réalisée pour attribuer l’ordre d’écoute de 3 fréquences de BDC (40, 80 et 120/min) sans et avec bruit ventilatoire (BV). Critère de jugement principal : taux de SP capable de détecter les BDC. Critères de jugement secondaires : taux de SP capables de chiffrer la FC (marge d’erreur de 5%), taux de SP ayant démarré des compressions thoraciques (CT) quand la FC  était < 60 /min.

Résultats: Sur 3 mois, 46 (100%) SP ont été inclus. Voir résultats dans Tableau 1. Les CT étaient réalisées  à juste titre par 38/46 SP (82%) alors que 8/46 SP (18%) n’ont pas entrepris de CT là où elles étaient nécessaires.  

Discussion: Les SP munis d’un stéthoscope détectaient bien les BDC, avec ou sans BV. Mais l’évaluation de la FC était erronée de plus de 5% dans plus d’un cas sur deux.

Conclusion: L’étude se poursuit sur un plus grand nombre de sujets, avec un groupe comparateur.  

Tags : auscultation fréquence cardiaque nouveau-né compressions thoraciques secouristes professionnels