P027 - Evaluation de facteurs prédictifs de méningites virales bénignes chez l'adulte dans un service d'urgences

Charlotte Turquay (1), Ludovic Palmier (1), Marie Pouquet (1), Aude Clement (1), Nicolas Le Diagon (1), Xavier Bobbia (1), Jean-emmanuel De La Coussaye (1), Pierre-geraud Claret (1)

1. Urgences, CHU Nîmes Caremeau, Nîmes, France
Diffusion le 13/06/2018

/medias/images/design/icos/eposters.png /medias/images/design/icos/resumes.png


Introduction: La ponction lombaire (PL) est un acte largement pratiqué au sein des services d’urgence. Principalement pratiquée à visée diagnostique, elle n’est cependant pas sans risque et expose à de nombreux effets secondaires. Les méningites infectieuses non bénignes se distinguent des méningites bénignes de part leur nécessité de prise en charge thérapeutique urgente et adaptée. L’évaluation de la balance bénéfice-risque pousse à limiter en urgence la réalisation de la PL sans pour autant entrainer un risque pour le patient. L’objectif principal de notre étude était l’évaluation de critères cliniques et biologiques prédictifs de méningite bénigne.

Matériel et Méthodes: Une étude rétro-prospective monocentrique a été menée au service des urgences adultes d'un CHU. Elle a inclu toutes les PL infectieuses comprenant ≥ 5 GB, chez les patients de ≥ 16 ans, ensuite classées en 2 groupes comparés: « méningites bénignes » (MB) comprenant les Enterovirus et autres germes non identifiés et « méningites non bénignes » (MNB) comprenant les HSV/VZV, méningites bactériennes et autres germes non identifiés. Une analyse statistique a tenté d’analyser différents critères anamnéstiques, cliniques et biologiques prédictifs de MB.

Résultats: Parmi les 82 PL incluses de janvier 2015 à mai 2017, 54 (65,85%) étaient des MB et l’âge médian des patients était de 32,2 ± 10,9 ans. La présence d’enfants au domicile (87%)(p = 0,002), le GCS à 15 (p < 0,001), le nombre de leucocytes (sang) de 9 ± 2,5 (G/L), le nombre de PNN ≥ 10 G/L (p = 0,001) ainsi que la CRP ≥ 50 mg/L (p < 0,001) semblent prédictifs de MB. Cependant, l’âge ≥ 45 ans et le nombre de leucocytes  ≥ 12,8 G/L sont les 2 seuls critères semblant indépendamment liés à la MB en analyse multivariée (p < 0,001). Un score prédictif de MB composé de 4 critères (Age < 45 ans, GB < 12,8, présence d’enfant(s) et photo-phonobie) a pu être créé avec une sensibilité de 96% [0,8046-0,9929], une spécificité de 100% [0,6756-1], une VPP de 100% [0,862-1] et une VPN de 89% [0,565-0,9801].

Conclusion: Il est actuellement difficile d’identifier des facteurs cliniques et biologiques prédictifs de MB et la PL reste indiquée dans la prise en charge diagnostique des méningites infectieuses aux urgences. Un score prédictif de MB a cependant pu être élaboré, et une étude test de validation sera nécéssaire avant mise en pratique.

Tags : Ponction lombaire Facteurs prédictifs Méningite infectieuse bénigne Médecine d'urgence Score Prédictif