CP147 - Etude sur la formation à la radiologie anticipée à l'IAO.

Guillaume Gandoin (1), Bernadette N'guyen (1), Jacques Cattenacio (1), Dominique Bordes (1), Claire Maillard-acker (1), Delphine Cantin (1), Benoit Doumenc (1)

1. Service d'Accueil des Urgences, Hôtel Dieu - Paris, Paris, France
Diffusion le 13/06/2018

/medias/images/design/icos/eposters.png /medias/images/design/icos/resumes.png


Introduction : En 2017 un service d’urgence à mis en place une formation en traumatologie en préalable à la réalisation d’une demande de radiographie anticipée dès l’IOA. Le champ est limité aux mono-traumatismes des membres. Cette formation consiste en une approche rigoureuse et spécifique de l’examen clinique des  articulations, elle inclue le mécanisme traumatique, et une approche des différentes incidences radiologiques. L’examen clinique permet de mettre en évidence les points douloureux. La pertinence de la demande des clichés radiologiques découle de l’examen clinique infirmier.  L’objectif est d’optimiser le temps de prise en charge aux urgences, en organisant une filière traumatologique. Matériel et méthode : L’IDE remplit une fiche de demande de radio où apparaissent plusieurs champs : Anamnèse permettant l’inclusion du patient, description de l’examen clinique, choix de l’incidence radiologique. Une fois l’examen radiologique effectué et le patient vu par l’urgentiste, un questionnaire est rempli par ce dernier afin d’analyser la pertinence de la demande, le choix de l’incidence, et la nécessité ou non d’un cliché complémentaire. L’analyse statistique de ces données a permis de confirmer la nécessité d’une formation avant la mise en place de cette démarche. A ce jour 50 patients ont été inclus. Sur ces 50 demandes d’examens radiologiques, une seule a été jugée non pertinente, 5 ont nécessité un examen radiologique complémentaire correspondant à un cliché non conclusif, 3 ont bénéficié d’un examen radiologique complémentaire (scanner) demandé par le radiologue, ne remettant pas en cause le choix de l’incidence initiale. Toutes les demandes ont respectées les critères d’inclusion. Discussion : La demande de radiologie anticipée à l’IAO n’est pas une démarche nouvelle, mais les formations sont succinctes et rares. Cette étude permet de démontrer l’utilité de la mise en place d’une formation spécifique à la radiologie anticipée. Elle permet aux IDE de s’acquitter de cette mission en y mettant de la compréhension et du sens. Conclusion : Ce travail statistique insiste sur l’utilité de cette formation démontrant la pertinence de l’envoi en radiologie et le choix de l’incidence par les IDE. Cette formation est indispensable pour les structures d’urgences souhaitant mettre en place cette démarche. Augmenter les connaissances de l’IDE permet de garantir la pertinence de ces demandes et l’amélioration de la qualité des soins.

Tags : IAO Formation Traumatologie Urgences Radiologie