P125 - Etude des critères cliniques prédictifs d'infection ostéo-articulaire dans les boiteries aigues non traumatiques de l'enfant

Gaëlle Raisin (1), Anne-karine Correard-darne (1)

1. Urgences pédiatriques, Hopital Femme Mère Enfant, BRON, France
Diffusion le 13/06/2018

/medias/images/design/icos/eposters.png /medias/images/design/icos/resumes.png


Introduction : La boiterie aigue de l’enfant est un motif fréquent de consultation aux urgences pédiatriques. L’enjeu diagnostique est la distinction entre Infections Ostéo-Articulaires (IOA) et les autres causes de boiterie. L’objectif de cette étude est de déterminer des critères cliniques prédictifs d’IOA afin de limiter la réalisation des examens complémentaires dans les boiteries aiguës non traumatiques de l’enfant.

Méthodes : Nous avons réalisés une étude prospective, monocentrique, sur 4 mois, portant sur les performances diagnostiques des critères cliniques dans les IOA. Les enfants de 0 à 16 ans présentant une boiterie de moins de 7 jours non traumatique étaient inclus. Les critères cliniques étudiés étaient : température > 38,0°C dans les moins de douze heures, délai de consultation de plus de 48 heures, douleur à la palpation osseuse, hyperalgie, raideur de genou ou cheville, raideur de hanche, signes inflammatoires locaux et une impotence fonctionnelle significative. Tous bénéficiaient d’une radiographie. Une échographie articulaire et une biologie sanguine étaient réalisées en présence d’au moins un des critères. Un suivi téléphonique à 1 mois était effectué.

Résultats : Sur 131 patients, 14 n’ont pu être joints par téléphone à 1 mois. Au total, 16 patients sur 117 avaient une IOA. Les critères cliniques significatifs (p < 0.01) en faveur d’une IOA en analyse univariée étaient : présence de signes inflammatoires locaux (OR=140), température > 38,0°C dans les moins de douze heures (OR = 6.6), délai de consultation de plus de 48 heures (OR = 5.2), douleur à la palpation (OR = 12.5), raideur de genou ou cheville (OR = 16.3) et impotence fonctionnelle significative (OR = 7.0). En l’absence de ces critères, aucun enfant n’a été diagnostiqué IOA. Les modèles multivariés étaient non significatifs. La CRP>10mg/L était significativement associée aux IOA (p<0.01). L’hyperleucocytose et l’échographie articulaire n’étaient pas significativement associées aux IOA.

Discussion : Aucun critère clinique n’est suffisant seul pour faire le diagnostic d’IOA. En présence d’au moins un critère, la réalisation d’examens complémentaires est conseillée.

Conclusion: La suspicion d’IOA repose d’abord sur une évaluation clinique aux urgences. La recherche de ces critères permet d’orienter vers la réalisation d’une CRP en premier lieu. Une étude multicentrique permettrait d’établir un score clinico-biologique prédictif d’IOA.

Tags : boiterie impotence fonctionnelle du membre inférieur enfants nourrissons infection ostéo-articulaire arthrite septique ostéomyélite aigues critères cliniques