CP113 - Etablissement d'un score prédictif de Syndrome Coronarien Aigu (SCA) lors de la REgulation d'un appel au Centre 15 pour douleur thoracique : le score SCARE.

Audrey Guerineau (1), Charlotte Guerin (2), Clement Rozelle (2), Annabelle Polette (2), Elodie Sevestre (3), Nesrine Nabli (2), Olivier Giovannetti (2)

1. Urgences/SAMU, CHRU Trouseau, Tours, France
2. Urgences/SAMU, CHRO, Orléans, France
3. Urgences/SAMU, CHRO, TOURS, France
Diffusion le 13/06/2018

/medias/images/design/icos/eposters.png /medias/images/design/icos/resumes.png


Introduction : Les maladies cardiovasculaires représentent la 2ème cause de mortalité en France, au premier rang desquelles se trouvent les syndromes coronariens aigus (SCA). Pour améliorer la morbi-mortalité, l’enjeu actuel est de proposer au plus vite la thérapeutique (pré-hospitalière et/ou hospitalière) adaptée. Il est donc primordial d’identifier tout SCA dès la régulation médicale. Il n’existe actuellement aucun score prédictif de SCA utilisable en salle de régulation. Le but est d’essayer d’établir un tel score et de vérifier sa robustesse.

Matériel et méthode : Notre étude prospective, observationnelle et monocentrique a eu lieu du 1er janvier au 31 décembre 2016 au sein d’un SAMU de France, incluant tout appel pour douleur thoracique. Notre population totale a été randomisée en deux sous-groupes. Dans la cohorte de développement (deux tiers), les analyses, univariée puis multivariée, ont permis d’identifier les facteurs indépendants associés au SCA en régulation, et ainsi la création d’un score prédictif, basé pour chaque variable significative, sur les coefficients bêta de la régression multivariée. Dans la cohorte de validation (un tiers) la discrimination a été évaluée par l’aire sous la courbe (AUC) et la calibration par le test de Hosmer-Lemeshow.

Résultats : Sur les 1367 patients inclus, 183 (13,4%) avaient un diagnostic de SCA. Les 7 variables significativement associées au diagnostic de SCA en régulation sont : le sexe masculin (OR 2.7, p < 0.001), l’âge (OR 3.8 si 43 – 57 ans et OR 4.5 si > 57 ans, p = 0.0024), le tabagisme (OR 2.2, p = 0.0023), la typicité de la douleur (OR 1.9, p = 0.0183), le caractère inaugural de la douleur (OR 1.7, p = 0.0238), la présence de sueurs (OR 1.9, p= 0.0057) et la conviction du régulateur (OR 2.9, p < 0.001). Ce modèle de régression multivariée présente dans la cohorte de validation une AUC à 0.81 et un « p » de Hosmer-Lemeshow à 0.74.

Conclusion : Nous avons pu établir un score prédictif de SCA, utilisable pour la régulation d’une douleur thoracique, le score SCARE, qui présente en validation interne, une bonne discrimination et une excellente calibration. Ce score permet de stratifier le risque de SCA, en utilisant des éléments épidémiologiques mais aussi la conviction du régulateur, dont la Valeur Prédictive Négative (VPN) est excellente.

Tags : Régulation douleur thoracique score prédictif de SCA conviction du régulateur.