CP117 - Dispositif ExpertEye : intérêt lors des premières sorties SMUR des jeunes médecins urgentistes

Cecile Berard (1)

1. SAMU SMUR, CHU de Bordeaux, Bordeaux, France
Diffusion le 13/06/2018

/medias/images/design/icos/eposters.png /medias/images/design/icos/resumes.png


Introduction : une particularité de nos équipes du CHU est d’incorporer de jeunes médecins urgentistes en cours de formation, devant valider un semestre au SMUR. Ils bénéficient d’une période de doublure de 3 à 4 semaines. Leurs premières sorties sont souvent vécues comme source de stress voire d’insécurité. L’objectif principal de ce travail était de suivre leurs premières sorties SMUR par l’intermédiaire du dispositif vidéo connecté XpertEye et d’en juger l’intérêt.

Matériels et méthodes : étude prospective observationnelle de faisabilité. Le dispositif XpertEye permet la transcription en direct vidéo et audio de l’intervention sur laquelle est le jeune médecin urgentiste à un médecin observateur expérimenté. Nous avons suivis 5 médecins en 2ième année de DESC de MU. 6 médecins observateurs  du service les ont suivis depuis la salle de régulation et pouvaient les conseiller à leur demande. Nous avons adapté les échelles de Kirkpatrick pour évaluer l’intérêt de ce dispositif. Pour objectiver ces réponses nous avons employé un questionnaire basé sur une échelle de Likert.

Résultats : nous avons inclus 47 sorties sur les 12 semaines d’observation. La durée moyenne des sorties étaient de 50 minutes. 83% étaient satisfaits de pouvoir se servir de ce matériel. Grace à ce dispositif, 74% se sentaient plus en confiance, 19% déclaraient avoir acquis de nouvelles connaissances et 11% de nouvelles compétences. Cela a permis à 13% d’entre eux de modifier leur prise en charge. La moyenne du score d’intérêt était de 6,7/10. 94% considéraient le dispositif XpertEye comme pouvant être une aide pour un jeune professionnel.

Discussion : par la capacité à retransmettre en direct le déroulement d’une sortie SMUR, ce dispositif permet une mise en confiance des jeunes médecins urgentistes au début de leurs pratiques professionnelles. L’échange d’informations apporte de façon certaine un facteur de sécurité. Sur un plan pédagogique il autorise un suivi dans l’acquisition des compétences des jeunes médecins. Il offre également la possibilité de réaliser des débriefings ciblés après chaque sorties.

Conclusion : l’emploi de ce matériel augmente l’impression de sécurité des jeunes médecins lors de leurs premières sorties SMUR. Il est en général bien accepté et permet à un observateur identifié de suivre et d’analyser les capacités techniques et non techniques requises pour le bon déroulement des interventions.

Tags : système vidéo SMUR évaluation des compétences