CP099 - Délai douleur-appel en cas de douleur thoracique en fonction de l'âge et du genre. Etude Horl-âge

Thevy Boche (1), Gaelle Le Bail (2), Benoit Simon (3), François Dupas (4), Aurélie Loyau (5), Alexandre Allonneau (6), Yves Lambert (7), Frédéric Lapostolle (8)

1. SAMU, Henri Mondor, Creteil, France
2. SAMU, Raymond Poincaré, Garches, France
3. SAMU, hôpital sud francilien, Corbeil, France
4. Samu 95, Urgences-Samu Pontoise , Pontoise, France
5. E-Must Paris, E-Must Paris, PARIS, France
6. Pompiers, Brigade des Sapeurs Pompiers, PARIS, France
7. Samu 93, Hôpital Avicenne, Bobigny, France
8. SAMU 93 - UF Recherche-Enseignement-Qualité Université Paris 13, Sorbonne Paris Cité, Inserm U942, Hôpital Avicenne, 125, rue de Stalingrad, 93009, Bobigny, Bobigny, France
Diffusion le 13/06/2018

/medias/images/design/icos/eposters.png /medias/images/design/icos/resumes.png


Introduction

Une analyse préliminaire (Urgences 2017) rapportait, au cours du syndrome coronarien aigu (SCA) ST+, un délai d’appel au SAMU plus long chez la femme. Nous avons voulu savoir si toutes les classes d’âges étaient identiquement concernées par ce retard.

Objectif

Evaluer le délai douleur-appel de la douleur thoracique en fonction du sexe et de l’âge.

Méthode

Données issues d’un registre régional de 8 SAMU et 40 SMUR

Inclusion : patient > 18 ans avec un SCA ST+ de moins de 24 heures, de 2013 à 2016

Exclusion : transferts secondaires

Paramètres étudiés : âge, sexe, délai douleur-appel au SAMU

Critères de jugement : délai douleur-appel – analysé par l’heure d’appel, sexe et tercile d’âge

Résultats

22.482 patients inclus : 17.568 (78%) hommes et 4.914 (22%) femmes, avec des délais médians douleur-appel respectivement de 55 (23-150) min et 80 (31-221) min. Les délais étaient significativement plus longs chez la femme quel que soit le tercile d’âge considéré (Figure).

Globalement, le délai médian douleur-appel augmentait significativement avec les terciles d’âge quel que soit le sexe. Cette différence était particulièrement marquée chez les femmes les plus âgées pendant la nuit (00:00-06:00) : le délai médian douleur-appel atteignait 375 min à 1 h du matin.

Conclusion

En cas de douleur thoracique la nuit, l’appel au SAMU des femmes âgées est extrêmement tardif. Ce retard préoccupant doit être ciblé par des messages de prévention spécifiquement orientés vers cette population.