P079 - Décès aux urgences : analyse comparative des caractéristiques et des décisions de limitation du niveau de soins (LAT) entre deux périodes de quatre mois en 2006 et 2016.

Philippe Le Conte (1), Laura Meurice (2), David Riochet (2), Eric Batard (1)

1. Urgences, Hôtel Dieu, Nantes, France
2. Urgences, CHU de Nantes, Nantes, France
Diffusion le 13/06/2018

/medias/images/design/icos/eposters.png /medias/images/design/icos/resumes.png


Introduction

L’incidence des décès aux urgences demeure élevée. Dans un travail prospectif multicentrique réalisé en 2006, la population était constituée de patients âgés, polypathologiques avec une autonomie limitée. Les décisions de LAT concernaient près de 80 % des patients. Nous avons voulu étudier l’évolution des patients décédant aux urgences ainsi que leur prise en charge 10 ans plus tard.

Patients et méthode

le fichier des 98 patients décédés dans notre service pendant une période de 4 mois en 2006 a été utilisé. Les patients décédés pendant une période identique en 2016 ont été identifiés de façon rétrospective, les données identiques à celles de 2006 récupérées (données démographiques, antécédents, autonomie, mode de vie, prise en charge aux urgences avec focus sur les thérapeutiques invasives et décisions de LAT). Après anonymisation, les données ont été analysées (PASW statistics). Les données continues ont été comparées par un test t de Student, les non-continues par un Khi2, p<0,05 était significatif.

Résultats (tableau)

Conclusion

Les décès ont augmenté de 20% en 10 ans de façon parallèle à l’activité du service. Bien que la population soit peu différente, on observe une diminution des thérapeutiques invasives initiales et une amélioration des décisions de LAT et du lieu du décès. La limite essentielle de ce travail est son caractère monocentrique. Un travail similaire sur les services de 2006 apporterait un état des lieux actualisé de la fin de vie aux urgences

Tags : décès urgences UHCD LAT