CP039 - Critères prédictifs d'insuffisance cardiaque aigue chez les patients admis aux urgences pour une dyspnée aigue

Sandrine Charpentier (1), Catherine Pradeau (2), Isabelle Faure (3), François Picard (4), Jérome Roncalli (5), Michel Thicoipé (6), Nicolas Delarche (7), Michel Galinier (5)

1. Urgences, CHU Toulouse, Toulouse, France
2. SAMU 33, CHU Pellegrin, Bordeaux, France
3. Urgences, Saint André Bordeaux, Bordeaux, France
4. Cardiologie, CHU Bordeaux, Bordeaux, France
5. Cardiologie, CHU Toulouse, Toulouse, France
6. SAMU, CHU Pellegrin, Bordeaux, France
7. Cardiologie, CH Pau, Pau, France
Diffusion le 13/06/2018

/medias/images/design/icos/eposters.png /medias/images/design/icos/resumes.png


Introduction : identifier précocement les patients présentant un syndrome insuffisance cardiaque aigue (SICA) parmi les patients admis aux urgences pour dyspnée aigue permet de mettre en œuvre rapidement les traitements adaptés. A l’heure où les outils diagnostiques (échographie clinique, biomarqueurs) se développent, connaitre les performances des données cliniques et anamnestiques permettrait de proposer des stratégies diagnostiques. L’objectif est d’évaluer la valeur prédictive diagnostique des différents signes anamnestiques et cliniques pour le diagnostic de SICA aux urgences Méthode : étude observationnelle, prospective multicentrique de construction d’un modèle diagnostique. Accord CCTIRS et CNIL obtenu. Inclusion de patients admis aux urgences pour dyspnée aigue non traumatique. Critère de jugement :  SICA après double expertise par des binômes cardiologues-urgentistes. Nombre de sujets attendus: 360 sur la base d’une incidence de SICA de 30%. Construction d’un modèle de prédiction par régression logistique pas à pas descendante. Sensibilité, spécificité et aire sous la courbe ROC du modèle. Résultats : 341 patients inclus dont 149 SICA (44%%). Les facteurs prédictifs de SICA sont présentés tableau 1. L’aire sous la courbe ROC du modèle est à 0, 86. La sensibilité est de 73% et la spécificité de 81%.  Conclusion : les performances des signes cliniques et anamnestiques sont élevées et devraient permettre d’élaborer des stratégies diagnostiques.

Tags : insuffisance cardiaque dyspnée