P007 - caractéristiques épidémioclinique des douleurs abdominales aux urgences

Hajer Kraiem (1), Majdi Omri (1), Sami Ben Ahmed (1), Mohamed Aymen Jaouadi (2), Nasreddine Souissi (2), Naoufel Chebili (2)

1. , SAMU 03 CHU Sahloul, Sousse, Tunisie
2. SAMU 03, SAMU 03 CHU Sahloul, Sousse, Tunisie
Diffusion le 13/06/2018

/medias/images/design/icos/eposters.png /medias/images/design/icos/resumes.png


Les douleurs abdominales sont un problème majeur observé aux services des urgences. Les objectifs principaux de cette étude sont : la détermination de l’incidence et des caractéristiques des douleurs abdominales chez les patients consultant aux urgences adultes, préciser leurs caractéristiques sémiologiques et cliniques, relever les facteurs de gravité en fonction de l’évolution et du diagnostique étiologique et l’évaluation de la qualité de prise en charge des douleurs abdominales non traumatiques aux urgences.

Il s’agit d’une étude multicentrique, prospective observationnelle des patients consultant pour douleur abdominale non traumatique réalisée aux urgences des hôpitaux de la ville de Sousse : Sahloul et  Farhat Hached. La collecte des données a intéressé tous les patients ayant consulté pendant une période totale de cinquante jours non consécutifs évaluant la prise en charge de 200 patients consultants pour des douleurs abdominales non traumatiques.

Les résultats on montré que l'âge moyen est de 44.4  +/- 20.34 ans avec des extrêmes allant de 18 à 93 ans  avec prédominance féminine d’où le sexe ratio égal 0,61, les douleurs à type de crampe sont les plus fréquentes (30% des cas). La moyenne de l'EN de la population est de 6.38 ± 1.243. La douleur a été jugée modérée à sévère dans la quasi-totalité des cas (98%). La plupart des patients a reçu un traitement antalgique aux urgences. Parmi ces patients, 29% ont pris du paracétamol, 23 patients (soit 11%) une titration de morphine et 16 patients (soit 8%) des AINS. L’analyse comparative des résultats avait permis d’établir que sur les 200 diagnostics évoqués aux urgences 55% étaient exacts, 45% étaient redressés après examens para-cliniques dont les  pathologies oeso-gastro-duodénales et les douleurs abdominales non spécifiques sont les étiologies les plus fréquemment retenues après exploration des douleurs abdominales. Le pourcentage d'hospitalisations faisant suite à une admission pour douleurs abdominales est de l'ordre de  36% des patients avec 22% des cas avaient reçu une intervention chirurgicale.

La prise en charge des douleurs abdominales non traumatiques doit aboutir à un traitement étiologique adapté que ce soit rapide ou différé, médical ou chirurgical, sans oublier la mise en route rapide d’un traitement symptomatique. Ceci nécessite la mise en place d'algorithme de prise en charge dès le triage pour guider le clinicien dans sa démarche diagnostique

Tags : douleurs abdominale diagnostic urgence