CP045 - Apport du NT-proBNP dans le diagnostic de la dyspnée aiguë grave aux urgences

Fatma Hebaieb (1), Raja Fadhel (2), Moez Kaddour (2), Wafa Boughzela (2), Fatma Safi (2), Khaled Saidi (2), Imène Talik (2)

1. Emergency Department, CHU Charles Nicolle, TUNIS, Tunisie
2. Emergency and intensive care department , Regional hospital of Zaghouan, Zaghouan, Tunisie
Diffusion le 13/06/2018

/medias/images/design/icos/eposters.png /medias/images/design/icos/resumes.png


INTRODUCTION : La dyspnée aigue constitue un motif fréquent de consultation aux services d'urgence . Le diagnostic étiologique peut s’avérer difficile dans certaines situations notamment chez les sujets âgés multitarés. Certains examens complémentaires, dont les peptides natriurétiques, ont été proposés afin de distinguer l’insuffisance cardiaque aigue (ICA) des autres étiologies de la dyspnée aigue grave. L’objectif de cette étude était d’étudier l’apport du NT-proBNP dans le diagnostic étiologique de la dyspnée aux urgences. 

PATIENTS ET METHODES : Etude prospective menée sur 6 mois. Inclusion des patients âgés > 18 ans présentant une dyspnée aigue sévère. Exclusion des IRA post traumatiques, associées à un SCA, une chirurgie récente ou un pneumothorax. Le critère de jugement principal était la concordance entre le diagnostic retenu [ICA+] ou [ICA-] et le dosage du NT-proBNP en comparaison avec la probabilité clinique basée sur les critères de BOSTON.  

RESULTATS : N=108, Age moyen=64+/-13 ans, H/F=0,8. Le diagnostic de l’ICA était retenu chez 40 patients (37%). La concentration moyenne du NT-proBNP était plus élevée dans le groupe [ICA+] 2116+/-119 pg/mL vs 270+/-237pg/mL dans le groupe [ICA-] (p < 0.001). Cette concentration varie également en fonction du genre avec des valeurs plus importantes chez les femmes 1593+/-1445 pg/mL vs 1238+/-1105 pg/mL chez les hommes (p=0.04). Elle varie aussi en fonction de l’âge. L’aire sous la courbe ROC était de 95%. La meilleure valeur pour éliminer une ICA (Roule-Out) était de 300 pg/mL avec une sensibilité de 98% et une spécificité de 75%. La  meilleure valeur pour retenir une ICA (Roule-In) était de 900pg/mL avec une sensibilité de 83% et une spécificité de 95%. En se basant sur les critères BOSTON, le diagnostic de l’ICA était « Peu probable » dans 24%,  « Très probable » dans 57% et « Incertain » dans 19% des cas. Le dosage du NT- proBNP a permis de rectifier le diagnostic dans 23% des cas dans le groupe « Peu probable » et 17% des cas dans le groupe « Très probable » et de bien classer 90% des patients du groupe « Incertain ».

DISCUSSION ET CONCLUSIONS : La mesure du NT-proBNP a certainement un apport considérable dans le jugement clinique pour infirmer ou confirmer l’origine cardiaque de la dyspnée aux urgences. Toutefois, d’autres moyens d’investigation peuvent être nécessaires notamment au niveau de la zone grise d’incertitude. Dans ce contexte, l’échocardiographie trouve sa place.