P067 - Anaphylaxie aux médicaments aux urgences : étude des caractéristiques épidémio-cliniques et thérapeutiques.

Bassem Chatberi (1), Hanen Ghazali (2), Wided Darouich (1), Ines Chermiti (2), Ahmed Souyah (2), Amel Ben Garfa (1), Sawsen Chiboub (2), Sami Souissi (2)

1. urgence-SMUR hôpital régional Ben arous, hôpital régional ben arous, ben arous, Tunisie
2. emergency department, regional hospital of ben arous, ben arous, Tunisie
Diffusion le 13/06/2018

/medias/images/design/icos/eposters.png /medias/images/design/icos/resumes.png


Introduction :

Les réactions allergiques représentent un motif fréquent de consultation aux urgences. La prise de médicaments est parmi les étiologies les plus incriminées.

Objectif : Etudier les facteurs épidémio-cliniques et thérapeutiques des patients admis aux urgences pour anaphylaxie aux médicaments.

Matériel et méthode :

Etude prospective, observationnelle monocentrique sur sept ans (2010-2017). Inclusion des  patients âgés de plus que 14 ans ayant consultés aux urgences pour anaphylaxie liée à la prise de médicaments. Recueil des paramètres épidémio-cliniques, thérapeutiques et évolutifs.

Résultats :

Inclusion de 206 patients. Age moyen = 41 ± 15 ans. Sex-ratio = 0,79. Antécédents d’anaphylaxie: 52%. Signes cliniques n (%) : manifestations cutanées 194 (94), signes cardiovasculaires 106 (51), signes respiratoires 86 (42), signes digestifs 56 (27) et signes neurologiques 8 (4). Médicaments incriminés n(%) : Antibiotiques 122 (59), Anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) 36(17), antalgiques 31(15) et autres médicaments 17 (8). La voie orale était notée chez 193 patients (94%) Les patients étaient admis en Salle d’accueil des urgences vitales (SAUV) dans 39% des cas. L’adrénaline a été utilisée dans 74% des cas (35% par voie intra-veineuse, 39%  par voie inhalée). Les corticoïdes et les antihistaminiques ont été prescrits chez respectivement 94 et 62 % des patients.  Sept patients avaient présenté des récidives. Cinq étaient admis en réanimation. Aucun décès n’a été noté.

Conclusion :

L’anaphylaxie aux médicaments est une pathologie fréquente aux urgences. Les antibiotiques et les AINS sont en tête de liste des médicaments incriminés. Une prise en charge précoce aux urgences est primordiale.

 

Tags : anaphylaxie médicaments urgences