P179 - Analyse autopsique des lésions de victimes décédées lors d'accidents de la voie publique

Emmanuel Margueritte (1), Maguette Niang (2), Mustapha Sebbane (3), Eric Baccino (1)

1. DEPARTEMENT DE MEDECINE LEGALE, CHU DE MONTPELLIER , MONTPELLIER , France
2. DEPARTEMENT DE MEDECINE LEGALE, CHU DE MONTPELLIER , MONTPELLIER, France
3. DEPARTEMENT DES URGENCES , CHU DE MONTPELLIER , MONTPELLIER, France
Diffusion le 13/06/2018

/medias/images/design/icos/eposters.png /medias/images/design/icos/resumes.png


INTRODUCTION : Le but de cette étude est de déterminer le nombre et le type de lésions mortelles retrouvées chez les victimes d’accidents de la voie publique (AVP)

MATERIEL ET METHODE : Analyse rétrospective de rapports d’autopsies de 2002 à 2017 de 80 piétons percutés, de 85 conducteurs de voitures et de 28 passagers décédés sur les lieux d’un l’accident ou après transfert à l’hôpital. Le score AIS (Abbreviated Injury Scale) était calculé pour chaque cas (AIS 1 = lésions mineures, AIS 2 = modérées, AIS 3 = graves sans risque vital, AIS 4 = sévères avec risque vital, AIS 5 = critiques avec survie incertaine et AIS 6 = incompatibles avec la vie).

RESULTATS : Pour les 80 piétons, âge moyen 46,4 ans, le thorax et le crâne étaient les régions les plus touchées (93,8% et 92,5%), on observe 73,8% d’hémorragies sous-arachnoïdiennes, 51,3% de fractures du rachis thoracique, 85% de fractures costales, 57,5% de fractures pelviennes, 33% de fractures des jambes,21,3% avaient une section de l’aorte dont 12,5% une section complète et 8,8% une section incomplète (autres cas non précisés) le score AIS 6 est retrouvé chez 43,5% des piétons.

Pour les 85 conducteurs de voitures, âge moyen 36,9 ans, le thorax et le crâne sont les plus touchés (89,2% et 80,7%) dont 81% de fractures costales, 59% d’hémorragies sous arachnoïdiennes, 29,2% d’hémothorax. Les sections de l’aorte étaient retrouvées chez 16,9 % avec 12 % de sections complètes et 3,6 % de sections incomplètes (non précisé pour les cas restants)

 Les lésions spléniques sont présentes dans 1/3 des cas environ. Le score AIS 6 est le plus fréquemment retrouvé (44,6 %).

Pour les 28 passagers de voitures, âge moyen 27,8 ans, les régions crânio-cérébrale et thoracique étaient les plus fréquemment atteintes (75 % et 71,4%). 46% avaient une fracture de la base du crâne. 28,6 % avaient une lésion aortique avec 21,4 % de sections complètes et 7,1 % de sections incomplètes (non précisé pour les autres lésions). 64,3% avaient des fractures de côtes, 8% un hémothorax. 50% avaient des lésions hépatospléniques

DISCUSSION CONCLUSION : Il existe peu de données autopsiques françaises sur les lésions mortelles lors d’AVP. Le thorax, le crâne et l’abdomen sont les régions les plus fréquemment atteintes en concordance avec les données de la littérature internationale. La connaissance approfondie de ces lésions et d’éventuelles lésions évitables doit permettre au médecin urgentiste d’améliorer la prise en charge de ce type de patients

 

 

Tags : ACCIDENTS DE LA VOIE PUBLIQUE DECES POLYTRAUMATISME AUTOPSIE TRAUMATISME CRANIEN TRAUMATISME THORACIQUE TRAUMATISME ABDOMINAL PIETONS CONDUCTEURS PASSAGERS