P201 - Accouchement inopiné extrahospitalier : les patientes ont-elles consulté dans les dernières 24 heures ? A partir des données de l'observatoire des Accouchements Inopinés Extrahospitalier (Observatoire AIE).

N. Sybille Goddet (1, 2), Gilles Bagou (3), François Templier (4), Philippe Pes (5), Valérie Hamel (6)

1. SAMU - Urgences, CHU, DIJON, France
2. Urgences - SMUR, CH Hotel Dieu, LE CREUSOT, France
3. SAMU-SMUR, CHU LYON, LYON, France
4. SAMU-SMUR, CHU ANGERS, ANGERS, France
5. SAMU-SMUR, NANTES, NANTES, France
6. SAMU-SMUR, CHU TOULOUSE, TOULOUSE, France
Diffusion le 13/06/2018

/medias/images/design/icos/eposters.png /medias/images/design/icos/resumes.png


Introduction

L’accouchement inopiné extrahospitalier (AIE) représente 0.5% des interventions SMUR. L’observatoire AIE a pour objectifs de décrire l’incidence des AIE, les modalités de la régulation, la prise en charge et l’orientation des parturientes et des nouveau-nés, les difficultés, les risques et les complications éventuelles. L’objectif est ici de déterminer l’incidence des AIE survenant dans les 24h suivant la dernière consultation.

Matériel et méthode

L’observatoire AIE est prospectif, multicentrique, incluant les AIE pris en charge par le SMUR. Les données du questionnaire sont saisies dans une base informatisée sécurisée.

Les éléments suivants ont été extraits des résultats généraux et analysés : délais entre la consultation et l’AIE, âge des parturientes, parité, antécédent d’AIE, motif de la consultation, durée du trajet vers la maternité.

Résultats

1670 dossiers inclus au 30 septembre 2017. 330 patientes (19.76%) ont consulté dans les 24h, dont 1/3 dans les 6h précédant l’AIE. L’âge moyen est de 30 ans [15-48]. La parité est ≥ 3 dans ¼  des cas. Il s’agit d’une consultation pour des contractions utérines dans 49.90% des cas. Le délai médian entre retour à domicile et AIE est de 5h25. Le tableau présente les données pour les patientes ayant consulté dans les 6h, entre 6 et 12h et entre 12 et 24h.

Conclusion

Une consultation dans les dernières 24 heures ne doit pas être un élément « rassurant » lors de l’évaluation.

Tags : Accouchement inopiné consultation obstétricale observatoire